Hand: l'Espagne passe, la Pologne impressionne

3 mn
Publicité

Le Caire (AFP)

L'Espagne, championne d'Europe, a rejoint mardi le tour principal du Mondial de handball en Egypte en éliminant 36-30 la Tunisie, et aura comme principaux rivaux la Hongrie, qui a battu l'Allemagne d'un souffle (29-28), et la Pologne qui a écoeuré le Brésil (33-23).

Le premier tour du Mondial égyptien, le premier à 32 équipes au lieu de 24 précédemment, s'est terminé mardi soir avec l'élimination de 3 équipes africaines. En plus du Cap-Vert, qui s'est retiré lundi de la compétition en raison d'un nombre insuffisant de joueurs après une vague de contaminations au Covid-19.

La Tunisie, qui avait concédé dimanche le match nul contre le Brésil (32-32) alors qu'elle comptait deux buts d'avance à 36 secondes de la fin, n'a pas réussi d'exploit contre l'Espagne. L'Angola a effacé un retard de six buts face au Japon (18-12) avant de s'incliner par la plus petite marge (30-29). La République démocratique du Congo a fait jeu égal avec le Bahreïn pendant une période (14-13) avant de céder sur la longueur (34-27).

Le Bahreïn, le Japon, l'Espagne, la Pologne et le Brésil sont les derniers qualifiés pour le tour principal qui consiste en 4 poules de 6 dont les 2 meilleurs se hisseront en quarts de finale.

. Groupe I: la Hongrie en pole

Dans la poule formée par la fusion des groupes A et B, la Hongrie démarre avec le maximum de points (4) après son succès arraché face à l'Allemagne.

L'Espagne est en bonne position (3) et la Pologne (2) comme l'Allemagne (2) sont encore en course. La Mannschaft est privée de plusieurs cadres qui ont choisi de ne pas venir dans le contexte de crise sanitaire.

En s'inclinant dans les grandes largeurs face à la Pologne, le Brésil (1) a déjà hypothéqué ses chances. L'Uruguay (0), un novice qualifié sans avoir gagné un match sur le terrain, est promis à un rude apprentissage.

. Groupe II: le Danemark en tête

Le Danemark, qui a sans doute eu avec la poule D le tirage le plus aisé de tous les favoris, a bouclé face à l'Argentine (31-20) un premier tour sans encombre et démarrera la deuxième phase avec le plein de points.

Un match à trois l'attend avec la Croatie (3) et le Qatar (2), opposés mardi lors d'un choc crucial dans la course aux courses. Les Croates, surpris par le Japon pour leur entrée dans la compétition, ont remis les pendules à l'heure en prenant le dessus (26-24) sur le vice-champion du monde 2015.

L'Argentine (2), le Japon (1) et le Bahreïn (0) n'auront plus rien à perdre.