Italie: doublé pour Ronaldo contre Crotone et podium pour la Juve

L'attaquant portugais de la Juventus, Cristiano Ronaldo, auteur d'un doublé lors du match de Serie A face à Crotone, à Turin, le 22 février 2021
L'attaquant portugais de la Juventus, Cristiano Ronaldo, auteur d'un doublé lors du match de Serie A face à Crotone, à Turin, le 22 février 2021 Marco BERTORELLO AFP
3 mn
Publicité

Rome (AFP)

La Juventus a repris pied sur le podium du Championnat d'Italie en disposant facilement de la lanterne rouge Crotone (3-0) lundi en clôture de la 23e journée, grâce notamment à un nouveau doublé de Cristiano Ronaldo.

Cette victoire sans histoire à domicile permet aux Bianconeri de repartir de l'avant après deux revers consécutifs - une première pour Andrea Pirlo comme entraîneur - contre Naples (0-1) en championnat puis le FC Porto (1-2) cette semaine en 8e de finale aller de Ligue des champions.

Face à des Calabrais sans complexes, jouant les contres à fond malgré leur dernière place, les Bianconeri ont dû attendre la fin de la première période pour trouver la faille, sur deux têtes implacables de Cristiano Ronaldo. A la réception d'un centre d'Alex Sandro pour la première (38e) puis d'Aaron Ramsey pour le doublé (45+1e).

Le Portugais - neuvième doublé de la saison toutes compétitions confondues - reprend la tête du classement des buteurs avec 18 buts au lendemain du 17e but de Romelu Lukaku lors de la nette victoire de l'Inter Milan sur Milan (3-0).

En seconde période, Weston McKennie (66e) a alourdi la note pour une équipe de Crotone qui aura eu le mérite de continuer à tenter sa chance, mais en vain.

Avec 45 points, la Juve prend la troisième place à la Roma (44 pts), accrochée dimanche par le Benevento (0-0). Elle pointe à huit points du leader l'Inter Milan (53 pts), mais compte toujours un match de retard contre Naples.

Contre Crotone, qui avait réalisé à l'aller son exploit de sa saison en accrochant le nonuple champion en titre (1-1), Pirlo pourra se satisfaire d'avoir éviter toute fausse note malgré son effectif diminué.

Pas moins de huit titulaires potentiels manquaient en effet à l'appel au coup d'envoi, entre les blessés (Dybala, Cuadrado, Chiellini, Bonucci, Arthur), un joueur miné par un virus intestinal (Morata, entré en seconde période), un suspendu (Rabiot) et un autre laissé au repos par choix de l'entraîneur (Szczesny remplacé dans le but par Buffon).

A 3-0, Pirlo en a d'ailleurs profité pour offrir leurs premières minutes en Serie A à certains des jeunes appelés pour renforcer le groupe, Nicolo Fagioli (20 ans) et Alessandro Di Pardo (21 ans).