C3: éliminé par l'Ajax, Lille peut avoir des regrets

Publicité

Amsterdam (AFP)

Lille a été éliminé en 16e de finale de la Ligue Europa après sa défaite (2-1) jeudi sur la pelouse de l'Ajax Amsterdam et peut avoir des regrets après sa bonne prestation.L'

Une semaine après avoir été étouffé à domicile par l'Ajax (1-2), le Losc, malgré plusieurs changements dans le onze de départ, a réalisé un très bon match retour mais n'a pas été payé de ses efforts.

Les Néerlandais, secoués par les Lillois, ont été très efficaces, marquant sur leur seule occasion de la première période par Davy Klaassen (15e).

Les Dogues, admirables d'envie, ont fini par égaliser sur penalty par Yusuf Yazici (78e) et ont poussé par arracher la prolongation, mais n'y sont pas parvenus. Et en se découvrant, ils ont offert des espaces aux Bataves, qui en ont profité par David Neres (88e).

Un an et demi après une double confrontation à sens unique en Ligue des champions face aux Amstellodamois (3-0, 2-0) malgré des prestations intéressantes, la marche était encore un peu trop haute pour le leader de la Ligue 1, qui est toutefois tombés les armes à la main.

En vue des prochaines échéances en championnat contre Strasbourg dimanche et Marseille mercredi, Christophe Galtier avait créé la surprise en laissant sur le banc Benjamin André et Jonathan David au profit de Xeka et Timothy Weah, qui occupait le front de l'attaque avec Yazici.

- L'Ajax efficace -

Malgré ces rotations, le Losc a très bien débuté la rencontre et s'est créé deux occasions coup sur coup, un centre-tir de Weah a d'abord été détourné du bout des gants par Maarten Stekelenburg, et dans la foulée, la frappe puissante de Xeka a été repoussée devant sa ligne par Lisandro Martinez (4e).

Puis Sven Botman n'a pas cadré sa reprise sur corner (12e), Renato Sanches a tiré à côté (13e) et surtout une frappe enroulée de Weah est venue mourir au pied du poteau gauche amstellodamois (19e).

Entre temps, l'Ajax, pourtant dominé par les Dogues, a fait preuve d'une redoutable efficacité en ouvrant le score contre le cours du jeu: sur un coup franc de Dusan Tadic, Klaassen s'est défait du marquage de Zeki Celik pour marquer de la tête. Les Lillois ont protesté auprès de l'arbitre pour une obstruction flagrante sur Botman, mais l'assistance vidéo n'est pas intervenue (1-0, 15e).

Ce but a redonné confiance aux Néerlandais, qui ont été moins mis en danger qu'en début de rencontre par de valeureux Lillois, à l'image de Sanches, dans tous les bons coups, ou Weah, qui s'est encore créé une situation en pressant la défense adverse, mais son centre a été contré (43e).

- Une histoire de penalties -

Juste avant la mi-temps, Lille aurait dû bénéficier d'un penalty pour une faute d'Antony sur Sanches, mais ni l'arbitre ni la VAR n'ont jugé bon de le signaler (45e+1).

Dès le retour des vestiaires, Lille s'est de nouveau créé plusieurs situations consécutives, mais Sanches n'a pas cadré (47e), Bamba n'a pas assez appuyé sa frappe face à Stekelenburg (50e), qui a ensuite capté une nouvelle tentative de Weah (54e). Et quand il était battu, le tir rasant de Sanches a frôlé son poteau droit (60e).

L'Ajax s'est alors réveillé et Mike Maignan a maintenu le suspense en repoussant magnifiquement une tentative à bout portant de Klaassen (67e) et un tir de Neres (72e).

Peu après, Jonathan David a obtenu un penalty grâce à l'intervention de la VAR et Yazici l'a transformé et relancé la rencontre (1-1, 78e). Le Losc s'est alors rué à l'attaque, mais ce sont finalement les Bataves qui ont clôturé les débats en doublant la mise par Neres (88e) d'une reprise de la tête sur la ligne.