NBA: Brooklyn, toujours impérial, poursuit son épopée victorieuse

Publicité

Los Angeles (AFP)

Les Brooklyn Nets poursuivent leur épopée victorieuse, avec désormais huit succès de rang, après avoir écrasé jeudi soir Orlando 129-92.

Brooklyn connaît sa plus longue série de victoires depuis 2006 et remporte son sixième match sans Kevin Durant, souffrant toujours du tendon d'Achille.

Les Nets signent ainsi leur victoire la plus éclatante de la saison, avec 61% de réussite au tir sur les trois derniers quart-temps.

Kyrie Irving a terminé avec 27 points et neuf passes décisives, tandis que James Harden a inscrit 20 points, sept passes et neuf rebonds, devant un public limité à 327 personnes au Barclays Center Arena, en raison de la pandémie.

Le remplaçant Landry Shamet n'a pas été en reste, avec 19 points, alors que Joe Harris et Bruce Brown en ont ajouté 14 chacun.

Orlando encaisse lui sa pire défaite de la saison, malgré les 28 points et 12 rebonds de Nikola Vucevic, tandis qu'Evan Fournier a été limité à 8 points.

- Philadelphie éteint Doncic -

De son côté, Philadelphie a conforté sa domination en tête de la conférence Est, en battant Dallas 111-97, porté par Joel Embiid (23 pts).

Ben Simmons et Seth Curry ont chacun ajouté 15 points, permettant à Philadelphie de porter son score à domicile à 14 victoires pour deux défaites.

Seule ombre au tableau: Tobias Harris s'est blessé au genou et est sorti après 22 minutes de match.

Côté Mavericks, Luka Doncic, brillant mardi face à Boston, a cette fois été beaucoup moins étincelant (19 pts, 3 rbds, 4 passes et 7 pertes de balle), étouffé par la la défense des Sixers.

Il a notamment manqué ses trois premiers tirs et n'affichait un taux de réussite aux tirs que de de 3 sur 9 à l'issue de la première mi-temps.

"J'essaie juste de jouer mon jeu", a déclaré Doncic. "Parfois je vais jouer mon meilleur basket, parfois ce sera moins bien."

Les Mavericks, privés de leur attaquant-vedette Kristaps Porzingis blessé au bas du dos, et qui avaient enchainé deux victoires de rang, voient ainsi leur série interrompue.

Sacramento a lui encaissé sa neuvième défaite de suite, battu 140-121 par les New York Knicks, portés par Immanuel Quickley (25 points) et Alec Burks (24).

Hors matches, les Minnesota Timberwolves vont devoir se passer de Malik Beasley, qui a écopé d'une suspension de 12 matchs pour des faits de violences sans rapport avec la NBA.

Le joueur de 24 ans a plaidé coupable dans une affaire où on lui reproche notamment d’avoir menacé avec une arme à feu des personnes qui avaient garé leur véhicule devant chez lui en septembre dernier.

La suspension de Beasley, qui s'est excusé de son comportement, commencera à courir samedi face à Washington.