Top 14: La Rochelle-Toulouse, question de suprématie

Publicité

Toulouse (AFP)

"Un choc malgré tout": même sans leurs internationaux, la première place du Top 14 sera en jeu samedi entre La Rochelle et Toulouse (21h05), l'un des trois matches en retard programmés en ce week-end de Tournoi des six nations.

. Sans Bleus mais pas sans enjeu

Reporté fin janvier en raison de cas de Covid-19 au sein de l'effectif toulousain, ce duel au sommet entre deux des grands animateurs de la saison n'aura pas tout à fait la même saveur sans leurs Bleus respectifs.

L'enjeu n'en reste pas moins de taille puisqu'un point seulement sépare au classement le leader rochelais de son rival haut-garonnais, tombé à la troisième place après sa défaite la semaine passée à Lyon (31-23), la première depuis novembre.

"Ca reste un choc malgré tout", a assuré jeudi en conférence de presse l'entraîneur des avants toulousain Jean Bouilhou, soulignant la "profondeur" des deux effectifs. "La Rochelle a quand même une belle équipe à présenter et nous aussi".

"S'il n'y a pas de flamme, ça ne sert à rien d'y aller", a insisté l'arrière de Toulouse Maxime Médard. "On va jouer les premiers, c'est un club qui ne fait pas de bruit, mais qui grandit chaque année. C'est l'équipe en forme du moment".

Il s'agira pour les deux meilleures défenses du championnat, surtout connues pour leur jeu d'attaque, de marquer les esprits avant que leurs routes ne se croisent potentiellement à nouveau lors des phases finales, sur la route du titre.

Reprendre les commandes du classement relèverait de l'exploit pour les Toulousains: La Rochelle est la dernière équipe encore invaincue à domicile cette saison, même si elle a souffert le week-end dernier pour venir à bout du Stade français (16-11) dans son stade Marcel-Deflandre.

. Clermont, nouvelle démonstration?

Dans le coin gauche: Agen, seize défaites en autant de matches depuis le début de la saison, un (triste) record en championnat.

Dans le coin droit: Clermont, valeur sûre du Top 14, qui reste sur une victoire retentissante à domicile face à Bayonne (73-3), ponctuée de dix essais.

Les deux équipes ne boxent clairement pas dans la même catégorie et on voit mal ce qui pourrait empêcher les Clermontois de signer une nouvelle démonstration de force.

Le club auvergnat, que l'entraîneur Franck Azéma quittera à l'issue de la saison, peut consolider sa quatrième place et se rapprocher du trio de tête en cas de succès bonifié.

. Toulon malgré le Covid et les absences

La tenue définitive de la rencontre est encore suspendue aux résultats de tests de dépistage du Covid-19 réalisés jeudi à Toulon, où trois cas positifs ont été détectés depuis la semaine dernière, deux chez les joueurs et un parmi l'encadrement.

Une menace sanitaire qui complique encore un peu plus la vie du RCT, déjà privé d'une quinzaine d'hommes entre blessés et internationaux.

Le XV qui a permis aux Varois de rebondir à Pau après leur défaite à Mayol contre La Rochelle (11-29), avec le Néo-zélandais Isaia Toeava à l'ouverture, devrait être majoritairement reconduit. Et renforcé par deux retours de choix: Eben Etzebeth et Sergio Parisse.

Avant-dernier du classement, avec deux matches en moins que ses concurrents directs pour le maintien, Bayonne tâchera de ne pas tendre l'autre joue après sa claque clermontoise (73-3).

Mais ce déplacement cauchemardesque en Auvergne a laissé des traces sur les organismes basques et sans doute dans les esprits.