XV de France: Laporte défend Galthié

Publicité

Paris (AFP)

"Fabien me dit qu'il n’a pas enfreint les règles, je le crois". Le président de la Fédération française de rugby Bernard Laporte a soutenu vendredi le sélectionneur Fabien Galthié, suspecté d'avoir brisé la bulle sanitaire du XV de France.

"Je ne sais pas s'il est sorti ou non. Est-ce qu'il a enfreint les règles ? Sur ce qu'on me dit, non. Le rapport le dira. Je lui ai posé la question, il m'a dit non et j'ai confiance en lui", a déclaré Laporte sur RMC.

"Fabien m'a dit qu'il avait respecté le protocole. Je le crois. Chacun me dit ce qu’il veut. Le rapport définitif me dira qui a failli ou pas", a encore assuré le patron du rugby français.

Le sélectionneur des Bleus, dont le match contre l'Ecosse a été reporté après un seizième cas positif, est soupçonné d'avoir enfreint les règles de sécurité sanitaire en sortant une ou plusieurs fois de Marcoussis, juste avant le déplacement en Irlande.

"Je suis quelqu'un de pragmatique. S'il y a des fautes, on assumera. Galthié est-il menacé en l'état ? Bien sûr que non", a affirmé Laporte.

Après seize cas positifs au Covid-19, staff et joueurs compris, le match face à l'Ecosse, prévu dimanche, a été reporté à une date ultérieure.

Selon les informations de l'AFP, une décision sur une nouvelle date pourrait être prise la semaine prochaine. Trois dates sont à l'étude, dont celle du 9 mars, quelques jours avant le 'Crunch' face à l'Angleterre, pour le compte de la 4e journée du Tournoi 2021.

La ministre des Sports Roxana Maracineanu a demandé mercredi au président de la fédération de rugby de lancer une enquête "afin de comprendre de quelle manière la chaîne de contaminations s'est constituée".