Angleterre: Leicester rate le coche, Bale relance Tottenham

Publicité

Londres (AFP)

Battu par Arsenal (3-1) après avoir mené, Leicester a raté une bonne opération au classement, dimanche, pour la 26e journée de Premier League, alors que Gareth Bale, auteur d'un doublé a porté Tottenham vers un succès facile (4-0) contre Burnley.

- Leicester déchante

Après l'élimination décevante jeudi en Ligue Europa, à domicile, par le Slavia Prague (2-0), Leicester a connu une nouvelle déconvenue avec ce revers contre les Gunners, alors qu'ils avaient ouvert le score.

Avec 49 points, les Foxes restent 3es, devancés à la différence de but par Manchester United qui affronte Chelsea en fin d'après-midi et ils ne profitent pas de la défaite de West Ham (4e avec 45 points), samedi, pour consolider leur place sur le podium.

Arsenal, de son côté, repasse dans la première moitié du classement (10e avec 37 points), encore loin des places envoyant en Ligue des Champions.

Mais après leur qualification en Ligue Europa, arrachée, jeudi, contre Benfica (3-2) avec beaucoup de détermination, cette nouvelle victoire est très encourageante.

Ils avaient pourtant mal débuté, en prenant un but dès la 6e minute par Youri Tielemans (1-0) profitant d'une défense londonienne qui l'a laissé venir battre Bernd Leno d'une frappe croisée sans avoir été inquiété.

Mais Arsenal a rapidement mis la main sur le match, renversant la vapeur avant la pause grâce à une tête de David Luiz (1-1, 38e) et un penalty d'Alexandre Lacazette (2-1, 52e).

Déjà battus 6 fois à domicile en 13 matches cette saison, les Foxes ont essayé de remettre la pression au début du deuxième acte, mais ils se sont fait prendre sur un contre mené à 100 à l'heure..

Un bon pressing de Lacazette a permis à Granit Xhaka de lancer Nicolas Pépé. L'Ivoirien a transmis à côté de lui à Martin Odegaard qui a glissé à Willian dont le centre de l'extérieur a retrouvé, avec un peu de réussite, Pépé seul face au but vide (3-1, 52e).

Ces deux victoires en trois jours ne feront pas le printemps, mais la confiance accumulée est aussi de bon augure pour le dernier tiers de la saison des Gunners.

- Bale éperonne les Spurs

Gareth Bale, titulaire aux côtés de Harry Kane et Son Heung-Min en attaque, a produit sa meilleure prestation depuis son retour en prêt à Tottenham, pour dominer un Burnley bien faible.

Un succès qui permet aux Spurs de prendrelk points, en embuscade à 6 longueurs des 4 premières places qui envoient en Ligue des Champions, avec un match en moins.

Au-delà de son doublé et de sa passe décisive, c'est sa bonne entente et sa complémentarité enfin évidente avec le duo d'attaque des Londoniens qui réjouira certainement José Mourinho.

Dès la 2e minute, Bale a profité d'un alignement défectueux de la défense centrale des Clarets pour couper au premier poteau un centre de Son et ouvrir le score (1-0, 2e).

Le Coréen a également été à l'origine de son deuxième but personnel en le décalant sur la droite. Un petit crochet extérieur pour s'ouvrir l'angle et une frappe enveloppée du gauche dans le coin inférieur des cages de Nick Pope plus tard, Tottenham avait définitivement fait le trou (4-0, 54e).

Entre les deux, Bale avait envoyé une longue ouverture parfaite de ses 30 mètres pour Harry Kane qui avait inscrit le 2-0 avec l'aide d'un défenseur adverse (15e), et Lucas Moura, lui aussi titulaire dans un onze offensif, avait encore creusé l'écart (3-0, 41e) avant même la pause.

Un succès probant de Spurs aussi séduisant qu'en début de saison, quand ils se battaient pour la première place et de belles promesses pour les trois tableaux sur lesquels ils sont encore engagés.