L1: à Lyon, Aouar veut faire la différence

Publicité

Lyon (AFP)

Après un automne compliqué, Houssem Aouar a retrouvé son meilleur niveau et n'est pas étranger aux bons résultats de l'Olympique lyonnais qui va défier Marseille, dimanche au stade Vélodrome (21h00), où une victoire conforterait l'OL dans sa quête du titre de champion.

"Quand on évolue à l'Olympique lyonnais, c'est normalement pour gagner des titres. Ça manque aux supporters et nous allons tout faire pour ramener un trophée cette saison", insiste le milieu de 22 ans.

Comme les supporters lyonnais, Aouar ne cache pas son ambition ni son impatience.

Son retour en forme à l'orée du printemps est forcément de bon augure pour l'OL comme pour lui qui espère être retenu pour l'Euro avec les Bleus.

Oubliée donc la mauvaise période de l'automne dernier marquée par une suspension à la suite de son exclusion à Montpellier, par un test positif au Covid-19 et par une blessure qui l'ont empêché de répondre à deux convocations en équipe de France.

"Ça va de mieux en mieux, honnêtement. J'ai traîné un bon moment une gêne aux adducteurs mais ça commence à aller dans le bon sens", explique-t-il.

Buteur à Brest (3-2) mi-février, il a porté son total à quatre buts, mais il a aussi donné trois passes décisives.

Et sa relation avec Memphis Depay, le maître à jouer de l'Olympique lyonnais, reste l'un des points forts du dispositif offensif de l'entraîneur Rudi Garcia.

"Je sais que pour atteindre des objectifs personnels, il faut, avec l'équipe, que nous soyons le plus performant possible et je vais essayer d'apporter le maximum au collectif. Quand c'est comme ça, souvent le collectif nous le rend", commente-t-il.

- "J'ai évolué" -

Généralement associé aux Brésiliens Thiago Mendes et Lucas Paqueta dans un 4-3-3, Aouar a évolué plutôt sur l'aile gauche face à Brest.

Une position qu'il a déjà occupée par le passé, sous l'ère Bruno Genesio.

"Ça change. J'ai aussi eu l'habitude d'évoluer dans ce registre. L'entraîneur me laisse pas mal de libertés. Je peux être un peu plus offensif et avoir plus de relations avec les attaquants et notamment Memphis. Mais je me sens très bien, aussi bien dans l'axe qu'un peu plus sur le côté", poursuit le N.8 lyonnais qui joue sa quatrième saison en professionnel à Lyon.

"J'ai appris pas mal de choses. J'ai évolué, j'ai progressé mais il y a encore des aspects de mon jeu à améliorer car je fais encore partie des jeunes. J'essaie d'être le plus régulier d'un match à un autre mais aussi pendant un match, pour apporter le meilleur à l'équipe", confie Aouar.

Le manque de régularité est l'un des reproches qui lui sont faits habituellement, aussi bien par les observateurs que par les supporters, et c'est en gommant cette lacune qu'il pourra prétendre rejoindre un grand club européen, objectif qu'il espérait atteindre l'été dernier.

Mais aucune offre à la hauteur des attentes de l'OL n'est arrivée, en raison notamment de la crise sanitaire qui a affecté financièrement tous les clubs et le marché des transferts.

Une fin de saison en trombe avec Lyon devrait être de nature à susciter un regain d'intérêt autour d'Aouar, surtout s'il parvient à décrocher son billet pour l'Euro.