Pierra Menta: doublé italien, la Française Mollaret en bronze pour une 35e édition spéciale

Publicité

Arêches-Beaufort (France) (AFP)

Les Italiens Davide Magnini/Michele Boscacci et les Italiennes Giulia Murada/Alba de Silvestro ont remporté l'emblématique course de ski alpinisme, la Pierra Menta, vendredi à Arêches-Beaufort, transformée en Championnat du monde longue distance par équipes en raison de la crise sanitaire.

La Française Axelle Gachet Mollaret, qui a remporté deux médailles d'or mondiales la semaine dernière (course individuelle et course verticale), a décroché le bronze avec son binôme Lorna Bonnel.

Le tandem italien messieurs a mis 3 heures et 28 minutes pour boucler l'épreuve, qui comprenait 3.379 m de dénivelé positif avec une montée au col de la Forclaz, soit 2.324 m d'altitude.

"La course était très longue", a expliqué à l'AFP Boscacci, "content" d'avoir remporté la 35e édition de la Pierra Menta, dans un format très particulier.

En raison de la pandémie de Covid-19, l'édition traditionnelle, qui se déroule sur quatre jours avec quelque 600 participants, amateurs et sportifs de haut niveau, et des milliers de supporters, n'a pas pu se tenir. A la place, les organisateurs ont pu proposer un Championnat du monde, avec 76 partants et quasiment pas de public.

Le départ a été retardé d'une demi-heure en raison de la pluie qui s'est abattue toute la nuit.

"Depuis notre chambre, on a vu qu'il pleuvait dans la nuit. Mais ce matin, c'était pas mal et dans la course c'était propre. Il ne faisait pas froid, il n'a pas neigé beaucoup, c’était une bonne course", a souligné Boscacci, qui a quand même dû affronter le manque de visibilité en raison d'une brume importante.

Chez les dames, Giulia Murada et Alba de Silvestro ont remporté la course en 4 heures 15 minutes.