Tirreno - Adriatico: nouveau tour de force de Pogacar, deuxième victoire pour van der Poel

Publicité

Paris (AFP)

Le Néerlandais Mathieu van der Poel a signé dimanche sa deuxième victoire dans l'édition 2021 de Tirreno-Adriatico en remportant en solitaire la cinquième étape entre Castellalto et Castelfidardo, devant le Slovène Tadej Pogacar, qui conserve la tête du général.

Le Slovène, dernier vainqueur du Tour de France, a conforté la première place au classement général en prenant 39 secondes d'avance supplémentaire sur le Belge Wout van Aert, troisième de l'étape et désormais à 1 minute 15 secondes. Le troisième, l'Espagnol Mikel Landa, est repoussé à 3 minutes.

Pogacar, toujours impressionnant quand il décide d'accélérer, aurait même pu remporter sa deuxième étape d'affilée, après son éclatante victoire samedi à Prati di Tivo. Parti à la poursuite de Van der Poel, seul en tête à 17 km de l'arrivée, il a repris deux minutes dans les cinq derniers kilomètres pour passer la ligne dix secondes seulement après le champion des Pays-Bas.

"Quand j'ai vu Wout van Aert souffrir, j'ai essayer d'aller gagner du temps au classement général, mais je n'ai jamais pensé que je serais près de rattraper Van der Poel. Je suis content de l'avantage que j'ai sur Van Aert avant le contre-la-montre", a expliqué le coureur slovène.

Déjà vainqueur au sprint de la troisième étape après son récent succès aux Strade Bianche, Mathieu van der Poel (Alpecin-Fénix) a de nouveau impressionné sur les routes italiennes. Le Néerlandais, qui pointait à la 64e place du général avant le départ, est parti en solitaire à 51 km de l'arrivée dans une longue étape vallonnée de 205 km.

"J'étais vidé dans les derniers kilomètres. On m'a dit que Pogacar se rapprochait, mais je n'étais même pas capable d'écouter. J'ai attaqué de loin parce que j'avais froid et je me suis senti bien jusqu'à 20 km de l'arrivée", a-t-il déclaré après la course.

Le Français Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step), champion du monde en titre, distancé depuis la victoire de Pogacar lors de la quatrième étape, a définitivement décroché, et n'est plus dans la course au classement général. Décroché après l'attaque de Van der Poel, il a laissé filer le peloton de tête en roulant pour son coéquipier portugais Joao Almeida, mieux classé au général (7e).