Milan-Sanremo: la cinquième d'Alaphilippe

Publicité

Paris (AFP)

Julien Alaphilippe, champion du monde en titre, participera samedi pour la cinquième fois à Milan-Sanremo, la première grande classique de la saison, qu'il a remportée en 2019.

"J’adore Milan-Sanremo, c’est une course formidable et je suis heureux d’y retourner. Le faire avec le maillot arc-en-ciel cette année le rend encore plus spécial et excitant.", a déclaré le Français, cité par son équipe qui a annoncé mercredi les noms de ses coéquipiers.

Le sprinteur irlandais Sam Bennett, vainqueur de deux étapes de Paris-Nice, l'Italien Davide Ballerini, qui s'est adjugé fin février le Het Nieuwsblad, seront également au départ pour l'équipe Deceuninck, à côté du champion du Danemark Kasper Asgreen, du Tchèque Zdenek Stybar et des Belges Tim Declercq et Yves Lampaert.

"Jusqu'à présent, ma saison a été bonne, ma forme s'améliore depuis ma première course de l'année et la confiance est au rendez-vous. Nous avons une équipe solide et très motivée et nous espérons être là quand cela comptera", a ajouté Alaphilippe.

Le Français (28 ans), qui s'était classé troisième à ses débuts, est monté à trois reprises sur le podium de la Via Roma. L'année passée, il s'est incliné d'une roue dans un sprint à deux face au Belge Wout Van Aert.

"Au cours des deux dernières années, nous avons toujours figuré dans le final à Sanremo", a relevé son directeur sportif Davide Bramati. "Nous ne cachons pas que nous aimerions le refaire mais nous savons que nous ne sommes pas les favoris de cette édition".

Depuis le début de la saison, le champion du monde a gagné une étape de Tirreno Adriatico, devant le Néerlandais Mathieu van der Poel qui fera office avec Van Aert de grand favori de la "classicissima". Alaphilippe s'est classé aussi deuxième du Tour de La Provence, sa course de reprise à la mi-février, et des Strade Bianche, la première classique italienne du calendrier début mars.

Résultats d'Alaphilippe à Milan-Sanremo:

2017: 3e

2018: 35e

2019: vainqueur

2020: 2e