Tennis: Sinner casse le mur Bautista et fonce en finale à Miami

L'Italien Jannik Sinner face à l'Espagnol Roberto Bautista Agut en demi-finale du Masters 1000 de Miami, le 2 avril 2021
L'Italien Jannik Sinner face à l'Espagnol Roberto Bautista Agut en demi-finale du Masters 1000 de Miami, le 2 avril 2021 Michael Reaves GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP
Publicité

Miami (AFP)

Talentueux, offensif et persévérant, le jeune Italien Jannik Sinner, 31e mondial s'est offert vendredi sa première finale d'un Masters 1000 à Miami, en venant à bout 5-7, 6-4, 6-4 du redoutable défenseur espagnol Roberto Bautista, 12e.

"Aujourd'hui, nous avons tous les deux montré un excellent tennis. Ce n'était pas facile. Il y avait un peu de vent aussi. Je suis très heureux de ma performance aujourd'hui", a réagi à chaud le vainqueur.

Le joueur de 19 ans, un des membres les plus prometteurs de la "Next Gen" (prochaine génération), visera un 3e titre sur le circuit ATP, dimanche en finale, contre le Russe Andrey Rublev, 8e mondial ou le Polonais Hubert Hurkacz, 37 mondial, opposés en session nocturne.

Pour son troisième tournoi de cette catégorie, juste en dessous des Grands Chelems, il rejoint Andre Agassi, sacré en 1990, Rafael Nadal, finaliste en 2005, et Novak Djokovic, vainqueur en 2007, parmi les plus jeunes finalistes à Miami.

"C'est bien d'être en finale ici, mais ça ne veut rien dire", a déclaré Sinner. "La route est très longue, je veux m'améliorer jour après jour et nous verrons ce qui se passe."

Face à l'expérimenté espagnol de 32 ans, qu'il avait une première fois battu cette année à Dubaï et qui lui aussi atteignait pour la première fois le dernier carré en Floride, Sinner a su ne pas se décourager en ayant l'impression de taper dans un mur lui renvoyant toutes les balles.

- "Très heureux" -

Ce qui s'est produit au premier set. Breaké d'entrée par Bautista qui a contré ses premières bombes de coups droits, Sinner a vite refait son retard, grâce à de bons retours punissant des deuxièmes balles timides de l'Espagnol (3-3). Mais ce dernier a encore réussi à lui prendre son service pour mener 6-5 et conclure sur son engagement.

Sinner, qui a ensuite effacé trois balles de break à 3-3, a alors haussé son niveau de jeu et su faire plier Bautista, notamment en montant à la volée plusieurs fois, pour pousser au troisième set.

Comme au premier, Bautista a breaké, puis Sinner a débreaké à 3-3. Et il a de nouveau agressé son adversaire qui a fini par abdiquer sur son service à 5-4 contre lui, sur un énième coup droit adverse.

"Nous avons joué un match difficile à Dubaï et maintenant un autre ici. C'est un joueur très solide, peut-être l'un des plus solides du circuit. J'ai essayé de conserver mon service au deuxième set, et, plus globalement, de jouer simple, en le faisant de la meilleure façon possible, donc je suis très heureux aujourd'hui", a commenté Sinner.

Il regardera avec grand intérêt l'autre demi-finale en soirée entre Rublev et Hurkacz, le premier possédant le costume du favori depuis les éliminations des deux premières têtes de série, le Russe Daniil Medvedev et le Grec Stefanos Tsitsipas, en l'absence des cadors habituels Novak Djokovic, Rafael Nadal et Roger Federer qui ont choisi de faire l'impasse.

"Pour moi ce sera le premier match contre l'un ou l'autre, donc ça va être très intéressant", a souri Sinner.