Basket: Montpellier arrache la Coupe de France et une place en Euroligue

Les joueuses de Montpellier ont remporté la Coupe de France, s'assurant au passage une place en Euroligue la saison prochaine, après leur succès 75-74 face à Charleville-Mézières
Les joueuses de Montpellier ont remporté la Coupe de France, s'assurant au passage une place en Euroligue la saison prochaine, après leur succès 75-74 face à Charleville-Mézières Ye Aung Thu AFP/Archives
Publicité

Paris (AFP)

Les joueuses de Montpellier ont remporté la Coupe de France de basket, s'assurant au passage une place en Euroligue la saison prochaine, après leur succès 75-74 face à Charleville-Mézières en finale samedi à Paris-Bercy.

Dans la douleur, Montpellier a fini par faire respecter la hiérarchie. Cette 5e Coupe de France du BLMA --en autant de finales-- aurait pourtant pu lui glisser entre les doigts quand les Flammes Carolo, huitièmes du Championnat et à la lutte pour une place en play-offs, ont eu la dernière possession avec seulement un point de retard à effacer, sans réussite.

Un immense trou d'air des Héraultaises dans le troisième quart-temps a permis à Charleville-Mézières de revenir alors qu'elles s'étaient détachées de dix points dès le deuxième quart-temps (45-35).

"On a eu des creux, a reconnu la meneuse belge Julie Allemand. Ce n'est pas le meilleur basket qu'on ait joué mais on s'en fout, on a le trophée."

Et pour que la rencontre n'échappe pas à Montpellier (4e du Championnat), il a fallu tout le talent et la rage de vaincre de celle qui doit retourner à l'Asvel en fin de saison.

Alors que les Flammes Carolo, battues pour la quatrième fois en quatre finales, avaient basculé avec six points d'avance, Julie Allemand, désignée MVP de la finale notamment grâce à ses 22 points et 8 passes décisives, a harangué ses troupes sur la remontée de balle, avant de signer deux tirs à trois points et une "assist" en moins d'une minute.

Revenu à égalité (57-57) pour le dernier quart-temps, Montpellier a fait la différence par sa défense. A l'image de la dernière possession de Charleville-Mézières où le BLMA a obtenu une faute offensive.