Les Bleus d'Europe: Kimpembe se manque, Mbappé manque à l'appel

Le défenseur du Paris-SG, Presnel Kimpembe (g), face au milieu belge de Manchester City, Kevin De Bruyne, lors de la demi-finale retour de la Ligue des champions sur la pelouse de Manchester City, le 4 mai 2021
Le défenseur du Paris-SG, Presnel Kimpembe (g), face au milieu belge de Manchester City, Kevin De Bruyne, lors de la demi-finale retour de la Ligue des champions sur la pelouse de Manchester City, le 4 mai 2021 Paul ELLIS AFP
Publicité

Manchester (Royaume-Uni) (AFP)

Immense déception pour Presnel Kimpembe, inconstant, et Kylian Mbappé, resté sur le banc mardi avec le Paris SG lors de l'élimination contre Manchester City en demi-finale retour de Ligue des champions (2-0). Mais voilà deux autres Bleus, Benjamin Mendy et Aymeric Laporte, en finale !

- Kimpembe pris de vitesse -

A l'Etihad Stadium, le champion du monde a été à l'image de son équipe: volontaire, mais souvent en difficulté face à un adversaire virevoltant.

"Presko" aura commencé son match par une frayeur, se prenant le coude de John Stones dans le visage dans la surface adverse et restant de longues secondes au sol (19e) avant de se relever.

Certes, le défenseur central a signé des récupérations de balle qui ont soulagé sa défense (26e, 32e), une tête dans sa propre surface pour détourner une tentative dangereuse de Bernardo Silva (45e+2) ou un tacle in extremis devant Riyad Mahrez (74e). Il a parfois même dépassé ses fonctions, débordant sur la gauche pour adresser un centre brûlant (39e).

Mais il y a eu aussi du moins bon, un ballon perdu qui offrent un contre (40e), un carton jaune récolté pour un tacle grossier sur Gabriel Jesus (87e)... et puis surtout un net manque de vivacité sur les deux buts de Mahrez.

Sur le premier, Kimpembe semble en retard et ne peut empêcher la frappe à angle fermée de l'international algérien (11e). Sur le deuxième, Kimpembe est pris dans son dos et ne parvient pas à revenir à la course sur Phil Foden, passeur décisif pour Mahrez (63e). Foden a même failli inscrire le troisième but au nez et à la barbe de Kimpembe, encore pris de vitesse sur la frappe sur le poteau de l'attaquant anglais (78e) !

- Mbappé reste en tribune -

Kylian Mbappé, de son côté, était la grande inconnue avant la rencontre: était-il suffisamment rétabli de son problème musculaire à un mollet ? Au vu du scénario du match, non, puisque l'avant-centre français a débuté sur le banc des remplaçants, installé dans la tribune de l'Etihad Stadium, et n'a jamais pénétré sur le terrain.

"C'était la meilleure décision pour tout le monde", avait expliqué son entraîneur Mauricio Pochettino au micro de RMC juste avant le coup d'envoi. "Il ne se sentait pas assez bien pour débuter le match."

Mbappé ne se sentait sans doute pas assez bien non plus pour entrer en jeu alors que le PSG était en danger en seconde période, Pochettino préférant lancer Moise Kean et Julian Draxler à l'heure de jeu.

Paris aurait pourtant eu grand besoin de son meilleur buteur cette saison en C1 (8 buts) mais Mbappé, ressorti du couloir des vestiaires à la pause en traînant les pieds, doudoune sur le dos et bonnet vissé sur le crâne, avait sa tête des mauvais soirs.

Le malheur des uns faisant le bonheur des autres, deux autres joueurs de l'équipe de France ont décroché, sans jouer, leur billet pour la finale d'Istanbul le 29 mai. Benjamin Mendy et Aymeric Laporte, restés sur le banc des remplaçants, auront peut-être une chance de fouler la pelouse du stade olympique Atatürk à la fin du mois, ce qui ne sera pas le cas de leurs coéquipiers parisiens.