NBA: Davis et les Lakers éclipsent les Suns, le Heat distance les Celtics

Publicité

Los Angeles (AFP)

Les Lakers, portés par Anthony Davis, ont battu les Suns, prétendants à leur succession, conservant l'espoir d'éviter les barrages qualificatifs pour les play-offs NBA à l'Ouest, dimanche, tandis que Miami, vainqueur à Boston, a augmenté ses chances de les atteindre directement à l'Est.

. Les Lakers ont de l'orgueil

Dos au mur du top 6, les Lakers, encore privés de LeBron James (cheville), ont remporté une victoire convaincante contre Phoenix (123-110), en montrant de l'engagement, de l'autorité et du bon basket.

Anthony Davis, enfin de retour à son meilleur niveau, a été le grand bonhomme de L.A. (42 pts, 12 rbds, 5 passes, 3 interceptions, 3 contres). Et il s'est comporté en leader, en se battant sur tous les ballons.

Côté Suns (2e), qui se sont fortement rapprochés au score dans le money-time après avoir compté 24 unités de retard, Devin Booker n'a pas été adroit (5/14, 21 pts), au contraire du remplaçant Cameron Payne (24 pts, à 9/10).

Après ce succès encourageant, L.A. doit poursuivre un sans-faute lors de ses quatre derniers matches, en espérant un faux-pas de Portland, pour pouvoir remonter au 6e rang.

D'autant que les Mavericks ont cimenté leur 5e place, en s'imposant sans forcer à Cleveland (124-97), malgré l'exclusion de Luka Doncic (15 pts, 5 passes) au début du troisième quart-temps, pour avoir fait une faute sur Collin Sexton, en le heurtant à l'aine. Heureusement pour eux, Tim Hardaway Jr, était dans un bon soir (25 pts, 7/11 derrière l'arc).

. Le Heat fait le break

Dominateur en première période, ponctuée avec 26 points d'avance, Miami a ensuite subi le réveil de Boston, parvenant finalement à contenir la remontée des C's pour s'imposer (130-124). Un succès qui permet au Heat de conforter sa 6e place, tout en comptant le même bilan qu'Atlanta (5e).

Les Celtics, désormais à deux victoires derrière leurs concurrents directs avec quatre matches à jouer, semblent promis aux barrages. Une victoire est donc impérative mardi face aux Floridiens qu'ils affrontent à nouveau.

En attendant, sur ce match, ils ont subi la loi de Jimmy Butler (26 pts, 11 passes, 8 rbds). "C'est une victoire qui fait du bien. Mais on n'a pas bouclé cette rencontre comme on l'aurait dû", a-t-il souligné. "On doit encore pouvoir faire mieux."

En face, les efforts du Français Evan Fournier (30 pts, 8 passes) et de Jayson Tatum (29 pts) ont été vains, en l'absence de Jaylen Brown (cheville).

Derrière, Charlotte (8e, également barragiste) a manqué une occasion de se rapprocher des Celtics en s'inclinant face à La Nouvelle-Orléans (112-110), et ce malgré 43 points de Terry Rozier.

Les Pelicans, pourtant privés de Zion Williamson (fracture d'un doigt) et Brandon Ingram (hanche), s'accrochent à leur rêve de barrage à l'Ouest. Ils ont deux victoires d'écart avec San Antonio (10e, la dernière place permettant d'accéder aux barrages des play-offs) à cinq matches de la fin de la saison régulière.

Chicago aussi reste mathématiquement dans la course au "play-in" à l'Est avec sa victoire à Détroit (108-96). Nikola Vucevic (29 pts, 16 rbds) et Zach LaVine (30 pts) ont été déterminants.

. NY tutoie les play-offs

Les surprenants Knicks réussissent une excellente saison, récompensés par un jeu basé sur la défense, à contre-courant de la NBA actuelle. Et cela s'est encore vu au Staples Center, où ils ont bien contenu l'attaque des Clippers.

Un succès (106-100) qui doit à l'excellente performance de Derrick Rose (25 pts, 8 passes, 6 rbds), relayé par Reggie Bullock (24 pts) et Julius Randle (14 pts, 14 rbds). Bien installés à la 4e place à l'Est, ils entrevoient leur première participation aux play-offs en huit ans.

Les Clippers, équipe la plus prolifique à longue distance, ont été gênés dans cet exercice (34,3%) et les 29 points de Kawhi Leonard n'ont pas suffi pour combler les manques de Paul George (18 pts, 2/9 derrière l'arc). Déjà qualifiée pour les play-offs, l'autre équipe de Los Angeles demeure troisième à l'Ouest.