Play-offs NBA: Bucks et Mavericks vainqueurs revanchards

Khris Middleton, des Milwaukee Bucks, réagit après avoir marqué en prolongation contre le Miami Heat lors du 1er tour des play-offs NBA, le 22 mai 2021 à Milwaukee
Khris Middleton, des Milwaukee Bucks, réagit après avoir marqué en prolongation contre le Miami Heat lors du 1er tour des play-offs NBA, le 22 mai 2021 à Milwaukee Quinn Harris GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP
Publicité

Los Angeles (AFP)

Milwaukee et Dallas, éliminés la saison passée par Miami et les Clippers, se sont vengés samedi en remportant le premier match de leurs retrouvailles au 1er tour des play-offs NBA, également débutés par une victoire pour Brooklyn et Portland, contre Boston et Denver.

. Les Bucks remercient Middleton

Un shoot à mi-distance de Khris Middleton, à 5/10e de seconde du terme de la prolongation, a permis à Milwaukee de vaincre Miami (109-107).

Les Bucks ont ainsi pris une première revanche sur la demi-finale de la saison passée. Dans la bulle d'Orlando, amoindris, avec Antetokounmpo sur une jambe, et l'esprit ailleurs après leur boycott historique de match, pour la lutte contre l'injustice raciale, ils n'avaient pas existé face au Heat (4-1).

Si Giannis s'est démultiplié (26 pts, 18 rbds, 5 passes), il a manqué quatre lancers francs sur six dans le money-time, qui ont laissé l'espace aux Floridiens d'arracher une prolongation grâce à Butler (17 pts, 10 rbds, 8 passes) au buzzer.

Alors dans l'"overtime", c'est Middleton (27 pts, 10 passes) qui a délivré les siens, après que Duncan Robinson (24 pts) et Goran Dragic (25 pts) eurent recollé deux fois au score à trois points.

. Un "Big3" diesel

Cueillis à froid par des Celtics velléitaires, les Nets ont shooté à 26% de réussite au premier quart-temps, et le trio Kevin Durant/James Harden/Kyrie Irving, associé pour la 9e fois seulement cette saison, a combiné un 0/11 derrière l'arc en première période, conclue avec six longueurs de retard.

#photo1

Puis, en deux minutes, au retour du vestiaire, chacun a planté une banderille lointaine, permettant à Brooklyn d'infliger aux Celtics cinglant 18-4 et de prendre les devants pour de bon.

"Il fallait qu'on prenne nos marques. Pour la première fois, nos fans étaient nombreux en tribunes (14.391 exactement), il y avait beaucoup d'adrénaline. Nous nous sommes calmés en seconde période et avons été capables de jouer intelligemment", a commenté Durant.

L'ailier a fini avec 32 points (12 rbds), dépassant au passage Tony Parker à la 9e place du classement des meilleurs marqueurs en play-offs (4.075 pts contre 4.045). Irving en ajouté 29 et Harden 21 (9 rbds, 8 passes, 4 interceptions).

En face Jayson Tatum a été contenu à 22 points (6/20 aux tirs), loin des 50 plantés en barrage contre Washington. Mais quand ils le veulent, les Nets savent être dissuasifs défensivement, comme l'a aussi constaté Evan Fournier (10 pts).

. Lillard déjà à l'heure

Un coup de chaud au 3e quart-temps de Damian Lillard, matérialisé par 15 points sur ses 34 au total (13 passes), a permis aux Blazers de prendre dix longueurs d'avance, pour ensuite s'imposer d'entrée de série chez les Nuggets (123-109).

CJ Mcollum (21 pts), Carmelo Anthony (18 pts) ont participé offensivement, Jusuf Nurkic a abattu un gros travail à l'intérieur (16 pts, 12 rbds).

Côté Denver, Nikola Jokic a pourtant fait des dégâts (34 pts, 15 rbds), sans se montrer autant passeur que d'habitude (1), aidé par Michael Porter Jr (25 pts, malgré 1/10 derrière l'arc). Il a manqué une étincelle offensive de plus, d'habitude incarnée par Jamal Murray, absent de longue durée (genou).

. Doncic en patron

Auteur d'un triple-double (31 pts, 10 rbds, 11 passes), Luka Doncic a contribué au succès des Mavericks au Staples Center, qui leur permet d'immédiatement reprendre l'avantage du parquet. Les Texans étaient mus par un esprit revanchard après l'élimination face à L.A. (4-2) au même stade l'an passé, au terme d'une série à haute tension.

"J'espère que ce sera différent cette fois, que ce ne sera pas la même histoire", a commenté Doncic, ajoutant avoir "oublié à quel point c'était amusant de jouer en play-offs".

#photo2

Menés de trois points à six minutes de la fin, Dallas a alors infligé un 18-5 fatal aux Californiens, grâce notamment à six points de Kristas Porzingis (14 au total). Avant, Tim Hardaway Jr en avait planté 21, illustrant la bonne adresse collective à longue distance (17/36).

En face, Kawhi Leonard (26 pts, 10 rbds, 5 passes, 4 interceptions) et Paul George (23 pts) se sont pourtant démenés, tout comme Nicolas Batum en sortie de banc (11 pts, 7 rbds). Mais ils ont payé le manque de réaction général de l'équipe dans le money-time.