Tennis: Djokovic gagne chez lui à Belgrade à la veille de Roland-Garros

La joie du Serbe Novak Djokovic, vainqueur du Slovaque Alex Molcan, 6-4, 6-3, le 29 mai 2021 au tournoi sur terre battue de Belgrade
La joie du Serbe Novak Djokovic, vainqueur du Slovaque Alex Molcan, 6-4, 6-3, le 29 mai 2021 au tournoi sur terre battue de Belgrade Andrej ISAKOVIC AFP
Publicité

Belgrade (AFP)

Novak Djokovic a conclu sa préparation à Roland-Garros en remportant chez lui samedi le tournoi sur terre battue de Belgrade 6-4, 6-3 face au Slovaque Alex Molcan, 255e à l'ATP.

C'est le deuxième titre cette saison du numéro 1 mondial, âgé de 34 ans, qui s'était imposé à l'Open d'Australie en février. Il porte le total de ses trophées à 83, dont trois dans sa ville natale.

"Cela faisait longtemps que je n'avais pas joué ici devant un public", a commenté le natif de Belgrade, où il avait disputé un autre tournoi, l'Open de Serbie, il y a un peu plus d'un mois. Mais il s'était alors incliné en demi-finales, devant des tribunes vides pour cause de Covid-19.

#photo1

"Soulever un trophée ici dix ans après est vraiment spécial. C'est parfait avant Roland-Garros", a poursuivi le Serbe, vainqueur à Belgrade pour la dernière fois en 2011. "Je joue bien, je me sens bien. Et j'ai passé de bons moments avec ma famille", s'est-il encore réjoui.

Le Serbe était opposé en finale à un joueur sorti des qualifications, Alex Molcan, qui n'avait jamais remporté un match sur le circuit ATP avant cette semaine. Le Slovaque lui a néanmoins pris trois fois son service au premier set, que Djokovic a remporté en faisant lui-même quatre fois le break. Dans le deuxième set, il a également concédé un débreak alors qu'il menait 4-2, avant de boucler le match en 1 h 28 min.

#photo2

"Je n'ai pas mal joué, mais je jouais contre Djokovic", s'est satisfait Molcan. "Aujourd'hui, je me suis battu, mais ce n'était pas assez", a-t-il ajouté.

Au premier tour de Roland-Garros, Djokovic sera opposé à l'Américain Tennys Sandgren. Le Serbe a remporté 18 tournois du Grand chelem dans sa carrière, deux de moins que Rafael Nadal et Roger Federer, qui se trouvent dans la même moitié de tableau que lui lors du tournoi parisien.