Roland-Garros: Monfils battu par Ymer au 2e tour

Le Français Gaël Monfils à la fin de son match de deuxième tour du simple messieurs du tournoi de Roland-Garros 2021 contre le Suédois Mikael Ymer, le 3 juin 2021.
Le Français Gaël Monfils à la fin de son match de deuxième tour du simple messieurs du tournoi de Roland-Garros 2021 contre le Suédois Mikael Ymer, le 3 juin 2021. MARTIN BUREAU AFP
Publicité

Paris (AFP)

Gaël Monfils, 15e mondial mais physiquement affaibli, a été éliminé jeudi au 2e tour de Roland-Garros par le Suédois Mikael Ymer (105e) 6-0, 2-6, 6-4, 6-3.

Sur les 18 joueurs Français dans le tableau masculin, seul Richard Gasquet peut encore espérer atteindre le 3e tour. Mais il devra pour cela battre jeudi en nocturne sur le court Philippe-Chatrier et sans le soutien du public... le maître des lieux Rafael Nadal.

Ymer, 22 ans, n'avait jamais passé le 2e tour lors de ses deux premières participation aux Internationaux de France. Cette fois, il affrontera Jannik Sinner (19e) ou son compatriote italien Gianluca Mager (87e) pour tenter de se qualifier pour les 8es de finale.

Que le match ait duré 2h24 et se soit joué en quatre sets est en soi surprenant.

A en juger par la première manche et en particulier les derniers points, où Monfils a été incapable de défendre sur une attaque de Ymer avant de quasiment laisser passer la balle de set sans pouvoir faire l'effort d'ajustement nécessaire, rien ne laissait présager que le match irait jusqu'au bout.

Après une première manche lâchée 6-0 sans le moindre combat, le visage grimaçant, l'attitude résignée, le N.1 français a semblé au bord de l'abandon.

"Va faire une petite sieste Gaël !", lui a même lancé un spectateur au changement de côté à 5-0.

Il est effectivement sorti du court après la première manche. Pas pour dormir, mais pour un temps mort médical.

A son retour, sa future épouse Elina Svitolina avait pris place en tribunes et, coïncidence ou pas, le Français a alors commencé à retrouver des forces, de l'envie, de l'allant.

#photo1

- Trop de fautes -

Il s'est mis à marquer des points, à reprendre confiance. Des coups d'oeil à Svitolina, quelques échanges verbaux, des sourires, des encouragements qui recommencent à dégringoler des tribunes et le voilà relancé.

"C'était compliqué après le premier set parce qu'il semblait souffrir et je ne savais pas quoi faire. Je suis sorti de mon plan de jeu", a commenté Ymer.

Après 32 minutes, la même durée que la première manche, Monfils a égalisé à un set partout.

Dans la foulée, il a pris le service d'Ymer sur un jeu blanc et s'est détaché 2-0.

Les fautes directes ont continué de polluer son jeu (62 au total contre 27 pour Ymer), mais la résignation a laissé place aux invectives: "Non Gaël", se lance-t-il de temps à autre.

Mené 4-3, le Suédois a cependant remporté six jeux d'affilée pour empocher le troisième set et se détacher 3-0 dans le quatrième.

Monfils a stoppé l'hémorragie d'un gros coup droit (3-1). Mais Ymer a réussi un nouveau break pour mener 5-1 et servir pour le match.

Dos au mur, le Français a jeté toutes ses forces, s'est battu jusqu'au bout, est revenu à 5-3, mais sans parvenir à renverser le cours du match.

#photo2

Eliminé au premier tour l'an dernier et en grande difficulté psychologique, Monfils a un peu retrouvé cette année le sourire sur les courts de Roland-Garros où il a battu au premier tour un spécialiste de la terre battue, l'Espagnol Albert Ramos Vinolas (38e), et regoûté au plaisir de sentir un public derrière lui.