Top 14: le Stade français de retour en phase finale six ans après

Le troisième ligne du Stade Farnçais, Antoine Burban (c), lors du match de Top 14 à Bayonne, le 5 juin 2021
Le troisième ligne du Stade Farnçais, Antoine Burban (c), lors du match de Top 14 à Bayonne, le 5 juin 2021 Franck LAHARRAGUE AFP
Publicité

Paris (AFP)

Sevré de phase finale de Top 14 depuis son dernier sacre en 2015, le Stade français a arraché la qualification en s'imposant à Bayonne (12-9), samedi lors de la 26e et dernière journée.

Ce sixième succès consécutif, conjugué à la défaite de Toulon à Castres (46-24) permet au club parisien de s'emparer de la sixième place in extremis.

Bayonne, après sa défaite, descend à l'avant-dernier rang, doublé sur le fil par Pau vainqueur de Montpellier (41-25), et devra battre son rival basque Biarritz (Pro D2) samedi prochaine pour assurer son maintien.

Quelle fin de saison pour le Stade français! Quasiment éliminé fin mars après une défaite essuyée devant Clermont - la 11e de la saison - l'équipe de la capitale a accompli un étonnant renversement de situation en gagnant le reste de ses matches.

Six victoires d'affilée, seul le Stade toulousain a fait mieux en empilant huit succès de mi-novembre à mi-février.

Au stade Jean-Dauger, aucun essai n'a été inscrit et l'ambiance s'est révélée suffocante jusq'au bout. L'ouvreur et buteur Joris Segonds, pas à l'aise en première période devant les perches (1/4), s'est repris au retour des vestiaires. C'est lui qui a scellé la pénalité de la victoire à six minutes de la fin.

Et dire que le Stade français pointait à la dernière place à l'arrêt de la saison 2019-2010 causé par la pandémie.

Si le club de la capitale a retrouvé du poil de la bête, il le doit évidemment à ses joueurs mais aussi à son staff, en particulier à son entraîneur argentin Gonzalo Quesada, l'achitecte du titre de 2015, revenu sur le banc parisien l'été dernier.

Sixième au classement, le club français vise maintenant les demi-finales. Il devra pour cela battre le Racing 92 à Nanterre, dans un derby francilien qui s'annonce bouillonnant.