US Open: Zverev et Barty avancent en trombe à New York qui se remet de la tempête

New York (AFP) –

Publicité

Au lendemain d'une tempête ayant fait plusieurs morts à New York, le tennis a repris jeudi à l'US Open, où Alexander Zverev et Ashleigh Barty ont avancé au 3e tour, avant le deuxième match de Novak Djokovic en quête d'un Grand Chelem historique.

En attendant, il a dû voir que la concurrence fourbissait ses armes, puisque Zverev, son principal rival sur la route de la finale, car placé dans la même partie de tableau, n'a mis que 1h15 minutes pour se débarrasser de l'Espagnol Albert Ramos 6-1, 6-0, 6-3.

A toute vitesse donc et en faisant une démonstration de force, qui a écoeuré son adversaire. Preuve supplémentaire de l'excellente forme de l'Allemand, médaillé d'or aux Jeux de Tokyo, après avoir d'ailleurs écarté le Serbe en demi-finale, puis vainqueur du Masters 1000 de Cincinnati il y a dix jours.

"C'est génial que je sois passé en trois sets et un peu plus d'une heure. J'aurai besoin de cette énergie, de cette puissance pour les prochains matches. Je suis heureux de n'avoir perdu que quatre jeux", s'est félicité Zverev, tout sourire après le match.

La joie de l'Allemand Alexander Zverev, vainqueur en trois sets de l'Espagnol Albert Ramos-Vinolas, au 2e tour de l'US Open, le 2 septembre 2021 à New York
La joie de l'Allemand Alexander Zverev, vainqueur en trois sets de l'Espagnol Albert Ramos-Vinolas, au 2e tour de l'US Open, le 2 septembre 2021 à New York Sarah Stier GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP

Renversé en finale l'an passé par l'Autrichien Dominic Thiem, le N.4 mondial avait touché du doigt, à deux points près, un premier titre Majeur. "Ca a été douloureux. Je m'en souviens encore à chaque pas que je fais sur ce court. Je m'en sers comme motivation", a confié celui sera opposé au Kazakh Alexander Bublik (37e) ou à l'Américain Jack Sock (184e) au 3e tour.

- New York en lambeaux -

En soirée, Novak Djokovic tentera de poursuivre sa route vers la gloire. Le N.1 mondial, qui a perdu un set lors de son entrée en lice face au Danois de 18 ans, Holger Rune, affrontera le modeste Néerlandais Tallon Griekspoor (121e).

Une deuxième marche sur les sept à monter pour tenter de réussir le Grand Chelem sur l'année, performance qui n'a plus été accomplie chez les messieurs depuis Rod Laver en 1969, et qui de surcroit porterait à 21 le record de Majeurs décrochés par Djokovic et le placerait seul au Panthéon du tennis, au-dessus de Roger Federer et Rafael Nadal, tous deux absents pour cause de blessures.

Avant que cette 4e journée ensoleillée ne se déroule sans encombre, ce fut le chaos à Flushing Meadows, comme tout autour de New York, laissée en lambeaux par des pluies torrentielles qui ont fait au moins 17 morts dans la région, selon un dernier bilan officiel.

Des véhicules sont abandonnés le long du Major Deegan Expressway, le 2 septembre 2021 dans le Bronx, après les pluies torrentielles qui se sont abattues, la veille, suite au passage du cyclone Ida
Des véhicules sont abandonnés le long du Major Deegan Expressway, le 2 septembre 2021 dans le Bronx, après les pluies torrentielles qui se sont abattues, la veille, suite au passage du cyclone Ida SPENCER PLATT GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP

Ces restes du cyclone post-tropical Ida, qui a ravagé le week-end dernier les côtes louisianaises de La Nouvelle-Orléans, ont provoqué des inondations qui ont paralysé la mégapole américaine, obligeant les autorités locales à déclarer l'état d'urgence.

- Barty sereine -

Après avoir croisé des dizaines de voitures abandonnées jonchant les routes menant à Flushing Meadows, au court d'un trajet plombé par d'interminables embouteillages dans toute la région new-yorkaise, les spectateurs ont fini par arriver au compte-gouttes au site du Centre national Billie Jean King, dans le Queens.

Les premiers ont à peine garni l'immense central Arthur Ashe pour y voir Ashleigh Barty battre, 6-1, 7-5, la Danoise Clara Tauson (78e), sous un soleil bel et bien revenu.

La N.1 mondiale, qui a remporté sa deuxième couronne majeure à Wimbledon en juillet a, comme à son habitude, démarré la rencontre tambour battant, en s'appuyant sur sa grosse première balle (11 aces).

Dominatrice dans les échanges, elle a fait parler sa puissance, enchaînant les coups gagnants (33 contre 14), mais a eu un peu plus de mal dans la seconde manche, Tauson parvenant à débreaker à 5-5. Barty a toutefois vite réagi en reprenant le service de la Danoise pour conclure en 1h30 min.

L'Australienne Ashleigh Barty, lors de son match du 2e tour à l'US Open contre la Danoise Clara Tauson, le 2 septembre 2021 à New York
L'Australienne Ashleigh Barty, lors de son match du 2e tour à l'US Open contre la Danoise Clara Tauson, le 2 septembre 2021 à New York ANGELA WEISS AFP

"J'ai toujours été une personne assez calme. Et cela rejaillit sur mon jeu", a expliqué l'Australienne qui jouera au prochain tour contre la Roumaine Sorana Cirstea (39e) ou l'Américaine Shelby Rogers (43e).

Autres qualifiées, la Polonaise Iga Swiatek (8e), bien que malmenée par la Française Fiona Ferro (3-6, 7-6 (7/3), 6-0), la Tchèque Petra Kvitova (11e), la Suissesse Belinda Bencic (12e) et la Grecque Maria Sakkari (18e).