Tour d'Espagne: Champoussin surprend, Roglic touche au but

Madrid (AFP) –

Publicité

Le Français Clément Champoussin a remporté samedi à 23 ans sa première victoire professionnelle lors de la 20e et avant-dernière étape du Tour d'Espagne à Herville (nord-ouest du pays), qui a vu Primoz Roglic conforter sa place de leader au général.

A l'avant toute la journée, Champoussin (AG2R-Citroën) est resté dans la roue des favoris quand ils ont repris l'échappée et a contre-attaqué à deux kilomètres de l'arrivée en laissant sur place Adam Yates, Enric Mas et surtout Primoz Roglic, deuxième de l'étape et bien parti pour faire le triplé avant le contre-la-montre final, dimanche à Saint-Jacques-de-Compostelle.

Alors que le final a été marqué par plusieurs attaques dans le groupe des favoris, le basque d'Euskaltel Mikel Bizkarra a tenté ses chances quelques secondes avant Champoussin, mais a été repris... et c'est l'attaque du Français qui a été la bonne.

Bouche grande ouverte dans la petite côte finale, Champoussin, au bout de l'effort, n'a même pas eu les forces de lever les bras en franchissant la ligne.

- "Inattendu" -

"Quand ils sont partis dans la partie raide, je n'ai pas pu les accompagner, ça allait beaucoup trop vite pour moi. Après, j'ai eu de le chance : ça s'est un petit peu raplati, et je suis tombé sur Gino Mäder, qui nous a ramenés dans le groupe. Après, ça s'est un peu regardé dans le groupe des favoris, je me suis accroché et j'ai fait comme un chrono", a détaillé Champoussin à l'arrivée.

"Heureusement qu'ils n'ont pas sprinté derrière, parce que les 150 derniers mètres étaient quand même très difficiles...", a soufflé le Niçois.

Le coureur de l'AG2R Clément Champoussin vainqueur surprise de la 20e étape de La Vuelta à Mos, le 4 septembre 2021
Le coureur de l'AG2R Clément Champoussin vainqueur surprise de la 20e étape de La Vuelta à Mos, le 4 septembre 2021 MIGUEL RIOPA AFP

"C'est un peu inattendu, parce que durant ces trois semaines j'ai eu des hauts et des bas. Hier par exemple, j'étais vraiment pas bien. Et aujourd'hui, je pensais juste à finir l'étape, j'aurais déjà été bien content. Mes coéquipiers m'ont bien aidé à l'avant, Lilian (Calmejane) a imprimé un gros tempo dans l'avant-dernière bosse, donc il ne fallait pas que je me loupe", a expliqué Champoussin.

- Ineos tente, Lopez rage -

Avant l'emballement final, le principal événement de l'étape a été le coup tactique réalisé par la formation Ineos-Grenadiers pour tenter de propulser Adam Yates sur le podium du général.

A une soixantaine de kilomètres de l'arrivée, Miguel Angel Lopez, troisième ce matin, a répondu à une attaque placée par Egan Bernal... Mais n'a rien pu faire lors de la deuxième offensive du Britannique Yates, qui a en revanche emmené Primoz Roglic et Enric Mas dans sa roue.

Visiblement en colère, le Colombien a ensuite abandonné, alors que l'écart avec le groupe des favoris était irrattrapable.

L'équipe Ineos du Colombien Egan Bernal sur la ligne d'arrivée de la 20e étape de La Vuelta à Herville, le 4 septembre 2021
L'équipe Ineos du Colombien Egan Bernal sur la ligne d'arrivée de la 20e étape de La Vuelta à Herville, le 4 septembre 2021 MIGUEL RIOPA AFP

Dans le final, Yates a tenu Enric Mas et Roglic en respect, mais reste quatrième à une minute de Jack Haig.

Dimanche, la dernière étape de ce Tour d'Espagne 2021 sera un contre-la-montre individuel de 33,8 kilomètres entre Padron et Saint-Jacques-de-Compostelle, un chrono pour lequel Roglic est encore une fois favori, après sa victoire sur le contre-la-montre initial.