US Open: Berrettini passe en 8e, Andreescu aussi

New York (AFP) –

Publicité

Demi-finaliste en 2019, Matteo Berrettini a laborieusement avancé en 8e de finale de l'US Open, aux dépens du Bélarusse Ilya Ivashka (53e), samedi à New York où Bianca Andreescu, lauréate cette année-là, en a fait de même de façon plus expéditive.

L'Italien, 8e mondial, a bataillé trois heures et 46 minutes pour s'imposer 6-7 (5/7), 6-2, 6-4, 2-6, 6-3.

Face à un adversaire en forme, dans la foulée de sa victoire la semaine passée à Winston-Salem (Caroline du Nord), Berrettini s'est appuyé sur une excellente première balle (27 aces) et de nombreux coups gagnants (68 contre 30). Mais ses nombreuses fautes directes (64 contre 35) ont permis à Ivashka de rester dans la partie.

"C'était un match très difficile, un adversaire difficile, dans une bonne période. A un moment, j'ai su que je devais intensifier mon jeu pour gagner et je l'ai fait dans le cinquième set. Je suis vraiment heureux, parce que mentalement et physiquement, ce n'était pas facile", a réagi l'Italien.

Finaliste à Wimbledon cette année, battu par Novak Djokovic, Berrettini pourrait recroiser en quart de finale le Serbe N.1 mondial, en quête d'un Grand Chelem calendaire historique et opposé samedi au Japonais Kei Nishikori.

- Sakkari solide -

Il lui faudra d'abord vaincre le surprenant Allemand Oscar Otte (144e), sorti des qualifications, qui a eu le dernier mot 6-4, 6-4, 2-6, 7-5 face à un autre Italien, Andrea Seppi (89e).

La Grecque Maria Sakkari victorieuse de la Tchèque Petra Kvitova à Flushing Meadows, le 4 septembre 2021
La Grecque Maria Sakkari victorieuse de la Tchèque Petra Kvitova à Flushing Meadows, le 4 septembre 2021 AL BELLO Getty/AFP

Plus tôt, chez les dames, Bianca Andreescu (7e) a balayé la Belge Greet Minnen, (104e) 6-1, 6-2.

"Je suis très heureuse de ma performance", a sobrement commenté la Canadienne. Elle réussit pour l'heure son retour à Flushing Meadows, où elle s'était imposée en 2019, après avoir déclaré forfait sur blessure pour l'édition 2020.

En huitièmes, Andreescu aura face à elle Maria Sakkari (18e) très solide pour écarter la Tchèque Petra Kvitova (11e), 6-4, 6-3.

La Grecque, qui atteint comme l'an passé ce stade du tournoi, a été performante au service (9 aces). Et elle a surtout plus précise dans les échanges, son adversaire ayant commis deux fois plus de fautes directes (32 contre 16).

Sakkari a ainsi réussi à prendre le service de Kvitova une fois dans le premier set, et deux fois dans le suivant, sa balle de match ayant été validée par une double-faute de la Tchèque.

La Canadienne Bianca Andreescu savoure sa victoire sur la Belge Greet Minnen à l'US Open, le 4 septembre 2021
La Canadienne Bianca Andreescu savoure sa victoire sur la Belge Greet Minnen à l'US Open, le 4 septembre 2021 ANGELA WEISS AFP

Autre qualifiée du jour, Belinda Bencic (12e), championne olympique à Tokyo, avait atteint les demi-finales à Flushing Meadows en 2019. La Suissesse a aisément disposé de l'Américaine Jessica Pegula (6-2, 6-4).