Top 14: Castres s'entête, Perpignan se lance

Toulouse (AFP) –

Publicité

Castres, vainqueur sur le fil à Clermont, a réalisé samedi le gros coup de la 2e journée du Top 14, dont il prend les commandes devant Montpellier, à la fête devant son public, comme Perpignan, Pau et Bordeaux-Bègles.

. Castres enchaîne et plombe Clermont

Sur la lancée de sa fin de saison dernière, qui l'avait vu échouer d'un cheveu aux portes des phases finales, le CO a enchaîné à Clermont (34-30) un deuxième succès en deux matches.

Grâce à un essai à trois minutes de la fin, le club tarnais, déjà victorieux de Pau (16-12) la semaine dernière, s'empare provisoirement de la tête du classement en attendant Racing 92-La Rochelle en soirée et Toulouse-Toulon dimanche.

Successeur de Franck Azéma sur le banc clermontois, Jono Gibbes a raté ses retrouvailles avec le stade Marcel-Michelin, une enceinte jadis imprenable tombée cette fois à la première occasion.

L'entraîneur néo-zélandais de Clermont, Jono Gibbes, avant le match de Top 14 à domicile contre Castres, le 11 septembre 2021
L'entraîneur néo-zélandais de Clermont, Jono Gibbes, avant le match de Top 14 à domicile contre Castres, le 11 septembre 2021 THIERRY ZOCCOLAN AFP

Déjà battus à deux reprises, les Auvergnats doivent affronter La Rochelle et Toulouse lors des deux prochaines journées. Pas idéal pour se rassurer.

. A Perpignan le duel des promus

Le match entre promus a tourné à l'avantage de Perpignan, victorieux de Biarritz (33-20) devant son bouillant public d'Aimé-Giral, grâce notamment à un doublé de son ailier Jean-Bernard Pujol, co-meilleur marqueur d'essais de Pro D2 la saison dernière.

L'ailier perpignanais Jean-Bernard Pujol tente de percer la défense biarrote, lors de leur match de Top 14, le 11 septembre 2021 au Stade Aimé-Giral
L'ailier perpignanais Jean-Bernard Pujol tente de percer la défense biarrote, lors de leur match de Top 14, le 11 septembre 2021 au Stade Aimé-Giral Pascal GUYOT AFP

Lourdement battus par Brive (36-15) lors de la 1re journée, les Catalans ont montré un meilleur visage avec leur jeune arrière Melvyn Jaminet, révélation de la récente tournée du XV de France en Australie, qui effectuait ses premiers pas en Top 14.

Beau vainqueur de Bordeaux-Bègles (27-15) la semaine dernière pour son retour dans l'élite, sept ans après l'avoir quittée, le BO "ne pouvait pas rester indéfiniment sur (son) petit nuage", a relativisé l'arrière basque Romain Lonca.

. L'opération séduction de Montpellier

Le GGL Stadium de Montpellier a fait le plein pour la réception victorieuse de Brive (39-17). Et pour cause: le public a été gracieusement invité, histoire de lui donner envie d'y revenir après des mois de huis clos.

Les joueurs de Philippe Saint-André ont en tout cas fait ce qu'il fallait avec cinq essais inscrits, dont deux de leur nouveau talonneur Jérémie Maurouard et un, en contre, du centre international Arthur Vincent, titularisé à l'aile pour son retour aux affaires.

Le talonneur montpelliérain Jérémiah Maurouard  marque le 2e essai à domicile face à Brive, le 11 septembre 2021, lors de la 2e journée de Top 14
Le talonneur montpelliérain Jérémiah Maurouard marque le 2e essai à domicile face à Brive, le 11 septembre 2021, lors de la 2e journée de Top 14 Pascal GUYOT AFP

Après le nul arraché sur le gong à Toulon (24-24), le MHR semble bien parti pour faire mieux que sa première moitié de saison ratée de l'an dernier.

. L'UBB au rattrapage

Tombé à Biarritz sans combattre lors de la première journée, Bordeaux-Bègles a corrigé le tir à domicile avec un succès bonifié contre le Stade français (37-10).

Le trois quarts centre de Bordeaux-Bègles, Yoram Moefana, file marquer un essai face au Stade Français, lors de leur match de Top 14, le 11 septembre 2021 au Stade Chaban-Delmas
Le trois quarts centre de Bordeaux-Bègles, Yoram Moefana, file marquer un essai face au Stade Français, lors de leur match de Top 14, le 11 septembre 2021 au Stade Chaban-Delmas Philippe LOPEZ AFP

Le match, longtemps ponctué de maladresses, a basculé sur une supériorité numérique bien négociée par les Girondins, alors auteurs de deux essais coup sur coup, comme en fin de match pour aller chercher le bonus.

Grâce à un sans-faute au pied de son néo-international Antoine Hastoy, auteur de tous les points de son équipe, Pau a également signé contre Lyon (21-17) son premier succès de la saison après avoir pourtant évolué à 14 pendant près d'une heure.