Tour de Sicile: Valverde remporte la 3e étape et prend le maillot de leader

Paris (AFP) –

Publicité

Alejandro Valverde (Movistar), de retour sur le World Tour après sa chute sur la Vuelta, a remporté jeudi en costaud la troisième étape du Tour de Sicile, prenant du même coup la tête du général à la veille de l'arrivée finale.

L'Espagnol de 41 ans, a devancé Alessandro Covi (UAE Emirates) et Jhonatan Restrepo (Androni Giocattoli-Sidermec), et remporte son troisième succès de la saison.

Victime d'une lourde chute dans le Tour d'Espagne qui lui avait occasionné une fracture de la clavicule fin août, Valverde a prouvé pour son retour à la compétition qu'il était en forme, même s'il est de nouveau tombé juste après son passage sur la ligne d'arrivée, apparemment sans conséquences immédiates.

Après deux étapes remportées au sprint par Molano, cette étape de 180 km entre Termini Imerese et Caronia, plus escarpée que les précédentes, était promise aux grimpeurs.

Molano a été lâché dans l'ascension de la Pollina (11,4 km à 5,7% avec des passages à 10%), disant adieu à son maillot de leader, alors que le groupe des échappés, partis peu après le départ, se faisait rattraper par le peloton.

Movistar a ensuite pris les commandes dans la descente puis sur le bord de mer, Trek Segafredo, l'équipe de Vincenzo Nibali, ménageant ses forces en vue de la côte finale.

C'est dans cette dernière, démarrée à 3,5 km de l'arrivée, que tout s'est joué. Valverde a pris la tête dans les premiers lacets, avec Romain Bardet, Brandon McNulty et Nibali en embuscade. McNulty, vainqueur du Tour de Sicile 2019, a placé la première attaque à un peu plus de 1 km, mais sans grand effet. Et c'est Valverde qui dans les derniers hectomètres est finalement parti pour s'imposer devant ses poursuivants.

La dernière étape mènera vendredi les coureurs entre Sant'Agata di Militello et Mascali (180 km), au pied de l'Etna, avec un dénivelé de 2500 m au programme.