Cyclisme/Tour de France 2011

L'histoire du maillot jaune

Jean-Patrick Nazon reçoit son maillot jaune lors de la cérémonie protocolaire en juillet 2003.
Jean-Patrick Nazon reçoit son maillot jaune lors de la cérémonie protocolaire en juillet 2003. Friedemann Vogel/Bongarts/Getty Images

Créé en 1919, le maillot jaune est devenu l'attraction numéro 1 du Tour de France. Tous les coureurs ayant eu l'occasion de le porter au moins une fois dans leur vie, vous en parlent avec des trémolos dans la voix. Retour sur l'histoire du maillot jaune et conversation avec Jean-Patrick Nazon, dernier vainqueur de l'étape mythique des Champs-Elysées et porteur du maillot  jaune durant une journée sur le Tour 2003.

Publicité

Sur le bord des routes, dans la chaleur de juillet, chacun cherche le « maillot jaune ». Peu importe le porteur, l’apercevoir, c’est être sûr d’avoir vu passer le Tour. Comment faire pour reconnaître le leader, si ce n’est lui faire porter une tunique visible par tous, par tous les temps et surtout à vive allure.

Voilà donc l’idée géniale d'Henry Desgrange, directeur du Tour en 1919. Pourquoi jaune ? Tout simplement parce que c’est la couleur du quotidien l’Auto, principal sponsor de la Grande boucle à l'époque. Cette année-là, le très célèbre Henri Pelissier abandonne dans la 4e étape du Tour et son dauphin, Eugène Christophe est inconnu. Dès lors, pour relancer l’interêt de la course et le reconnaître sur les routes le 1er au classement général, on invente le maillot jaune. Le premier du Tour est enfin reconnaissable.

Depuis, tous les coureurs qui l’ont porté, s’accordent à dire que leur vie a changé. Il a inspiré des chansons, des bandes dessinées, des romans et des films. Les autres maillots distinctifs sont :
- le maillot vert  qui est créé en 1953. Il récompense le meilleur sprinteur.
- le maillot blanc à pois rouges est attribué au meilleur grimpeur, et n’a fait son apparition qu’en 1975. 
-le maillot blanc est décerné depuis 1975 au meilleur jeune (moins de 26 ans). Il sera supprimé en 1988 et fera son retour en 2000. 


Entretien avec Jean-Patrick Nazon coureur professionnel de 1997 à 2008

Quel est votre souvenir de ce Tour 2003 avec une journée en jaune ?

Jean-Patrick Nazon : Un super souvenir, un beau Tour de France et au final une belle histoire. J’étais à l’époque dans l’équipe Jean Delatour et c’était l’année du centenaire. J’avais quitté la Française des Jeux et j’avais eu des difficultés à retrouver une équipe et finalement ce fut une année magistral avec ce maillot jaune et cette victoire d’étape sur les Champs-Elysées.

Comment s’est passé la journée avec le maillot jaune ?

Jean-Patrick Nazon : Déjà la veille, quand j’ai du poser le maillot pour me coucher, c’était un peu embêtant. Je me suis levé la nuit pour le regarder et j’avais hâte de le remettre. J’étais dans l’euphorie. J’ai porté le maillot lors d’un contre la montre par équipe et je n’ai pas l’impression d’en avoir profité énormément puisqu’il n’y avait que 60 km (rires), contrairement à une étape en ligne où on a 200 kilomètres pour savourer. Mais comme nous étions considéré comme une petite équipe invité par la société du Tour, il y avait une sorte de symbole à rouler tous ensemble.

Qu’est-ce qui a changé par la suite ?

Jean-Patrick Nazon : Tout. Le statut, le salaire plus important, j’avais 25 ans et cela m’a donné un coup de fouet pour ma deuxième partie de carrière. Je sentais que j’avais passé un cap sportif.

Qu’avez-vous fait du maillot ?

Jean-Patrick Nazon : Il est encadré chez moi et je le transporte dans les différentes pièces. Je ne l’ai jamais fixé véritablement. Il fait un peu le tour (rires) de toutes mes pièces et je ne m’en lasse pas.

Le "coq" est de retour

En 2012, le célèbre coq de l'équipementier sportif s'affichera sur les maillots des épreuves organisées par Amaury Sport Organisation, l’organisateur du Tour de France. " Le coq sportif " et ASO viennent d'annoncer la signature d'un partenariat « qui prendra effet lors de la saison 2012 et qui concerne les épreuves cyclistes d'ASO au premier rang desquelles le Tour de France. A compter de juillet 2012, il signera à nouveau les célèbres maillots de leaders - le Maillot Jaune, le Maillot Vert, le Maillot à Pois et le Maillot Blanc : le plus beau des cadeaux d’anniversaire pour les 130 ans de la marque », précise un communiqué. « Le coq sportif » avait déjà équipé les coureurs, de 1951 à 1991. Les nouveaux maillots seront dévoilés en octobre prochain à l'occasion de la présentation du parcours de la Grande boucle 2012. La marque française succèdera à la célèbre virgule: « Nike ».

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail