Basket/Pro A

Basket Pro A: la grande finale entre Cholet et Nancy

Le meneur du Cholet, Sammy Mejia est aussi le meilleur joueur du championnat de France.
Le meneur du Cholet, Sammy Mejia est aussi le meilleur joueur du championnat de France. Getty/Robertas Dackus
Texte par : Genc Burimi
4 mn

La Pro A connaîtra ce samedi 11 juin son champion 2011 lors de la finale qui se jouera au Palais omnisports de Paris Bercy. Cholet Basket, le tenant du titre, sera-t-il à nouveau champion, ou bien échouera-t-il face aux Couguars de Nancy ? Les Nancéens, cinq fois finalistes au cours des sept dernières années et un seul titre dans leur palmarès, sont affamés de consécration. Mais Cholet a été meilleur tout au long de la saison. Au-delà du titre de champion de France, c’est aussi une participation au tour final de l’Euroligue qui se joue.

Publicité

« On sait comment battre Nancy mais eux aussi savent nous battre. Sur un match sec c'est vraiment du 50/50 ». Ce commentaire d’Erman Kunter, l'entraîneur turc de Cholet Basket résume parfaitement la difficulté de désigner un favori pour la finale du championnat de France de basket-ball ce samedi 11 juin.

En effet, Cholet, le champion en titre 2010, rencontre le champion de 2008 Nancy. Les deux clubs n’ont gagné qu’une seule fois dans leur histoire le championnat de France qui existe depuis 90 ans. Les deux équipes ont été les meilleures lors de la saison régulière 2011, Cholet à la première place, Nancy deuxième. Egalité aussi dans les matches aller-retour en championnat, où chaque équipe s’est imposée face à l’autre avec presque le même écart de points.

Alors qui sera le champion ? Cholet ou Nancy ? La difficulté ne tient pas uniquement à l’équilibre des forces, elle est inhérente à la nouvelle formule du championnat de Pro A mise en place en 2005 qui est de désigner le champion sur une manche sèche, contre une série de manches auparavant. Conséquence, depuis 2005, le championnat de France a connu chaque saison un vainqueur différent. A tel point que, la victoire de Cholet ou de Nancy ce samedi 11 juin, aura presque valeur historique : pour la première fois, une équipe sera sacrée deux fois championne de France depuis l’instauration de la finale à un seul match. 

Le réel enjeu sera pourtant de devenir champion de France pour pouvoir se qualifier directement au tour final de l'Euroligue, la compétition continentale phare qui apporte notoriété et des droits TV...

Deux belles équipes

Mais plus que le palmarès, c’est la qualité des joueurs de part et d’autre qui fait que les deux équipes sont quasiment à égalité de chances pour remporter la finale. D’ailleurs le meneur de jeu des Couguars, John Linehan, officiait chez Cholet l’année dernière et disputera le titre à ses anciens co-équipiers. Nancy peut s’appuyer aussi sur un véritable « big three »: le Nigérian Akin Akingbala, maître du rebond, et les deux américains Tremmell Darden et Willie Dean, ce dernier est venu en renfort en novembre dernier pour remplacer au poste d'arrière Ralph Mims blessé. Stephen Brun, Victor Samnick, Seydou N'Joya et Kenny Grant sont autant d’autres joueurs de qualité qui complètent le dispositif du SLUC Nancy. Seul souci pour les Cougars, Akin Akingbala jouera avec le nez cassé, l’intervention chirurgicale attendra après la finale…

Mais Cholet de son côté compte dans ses rangs le meilleur joueur de la saison de Pro A, l’Américain Sammy Mejia, ainsi qu’un banc bien garni. En play-offs, Cholet a pu ainsi se défaire aisément de ses rivaux en deux matches, là où Nancy a eu besoin de trois manches.

Tous les ingrédients seront ainsi réunis pour que le public de Bercy assiste à une grande finale sur le parquet, même si sur les gradins les supporters de Cholet – Basket semblent avoir pris l’avantage : ils seront 6000 face aux 2500 supporters nancéens.
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail