Tennis / Wimbledon

Tennis : Exploit de Marion Bartoli contre Serena Williams à Wimbledon

Marion Bartoli n'avait jamais battu Serena Williams avant ce 27 juin 2011 à Wimbledon.
Marion Bartoli n'avait jamais battu Serena Williams avant ce 27 juin 2011 à Wimbledon. REUTERS/Toby Melville
Texte par : Thomas Pitrel
4 mn

La Française Marion Bartoli a éliminé la tenante du titre Serena Williams (6-3, 7-6) en huitième-de-finale du tournoi de Wimbledon, ce lundi 27 juin 2011. Elle confirme sa saison exceptionnelle et entretient l'espoir d'une première victoire dans une compétition du Grand Chelem, alors que Venus Williams et Caroline Wozniacki sont tombées. Chez les messieurs, Richard Gasquet et Michael Llodra ont été éliminés mais Jo-Wilfried Tsonga s'est qualifié.

Publicité

Après sa finale au tournoi de Strasbourg, sa demi-finale à Roland-Garros et sa victoire à Eastbourne, Marion Bartoli réalise décidément en 2011 la plus belle saison de sa carrière. Ce lundi 27 juin, elle a ajouté une nouvelle pierre à cet édifice en battant la tenante du titre et favorite à Wimbledon, l’Américaine Serena Williams. Devant leurs pères respectifs (qui sont également leurs entraineurs), les deux joueuses ont livré un match disputé jusqu’au bout du tie-break mais la Française a fini par l’emporter en deux sets (6-3, 7-6).

Lors des deux rencontres précédentes entre les deux joueuses (en 2003 et 2007), Marion Bartoli n’avait pourtant pas réussi à prendre un seul set à Serena Williams. Elle était déjà plus à l’aise avec sa sœur, Venus, qui l’avait battue lors de sa seule finale de Grand Chelem (Wimbledon en 2007) avant que la Française ne se venge en finale du tournoi de Standford, en 2009. Cette fois, il ne suffit que d’un break au premier set pour que Marion batte enfin Serena. Bartoli prend à nouveau le service de son adversaire en fin de deuxième manche mais cette dernière rattrape le coup et ne plie que lors du jeu décisif.

Le champ libre pour Bartoli

En quart-de-finale, Marion Bartoli se mesurera à l’Allemande Sabine Lisicki, qui vient d’éliminer la Tchèque Petra Cetkovska (7-6, 6-1). Si Lisicki réalise un beau parcours, sa 62e place au classement WTA et sa qualification sur « wild card » (invitation) en font une adversaire largement à la portée de Bartoli (9e au classement WTA). Les résultats des huitièmes-de-finale sont d’ailleurs globalement encourageants pour la Française. Après les éliminations de Venus Williams et surtout de la numéro une mondiale Caroline Wozniacki, les derniers obstacles de taille sur le chemin d’un premier titre en Grand Chelem se nomment Maria Sharapova (en demi-finale) et Petra Kvitova (en finale).

Côté français, les messieurs n’ont pas eu autant de réussite. Après avoir bien résisté dans le premier set, perdu (7-3) au tie-break, Richard Gasquet a craqué contre Andy Murray et s’est incliné en trois manches (7-6, 6-2, 6-3) au bout d’1h54 de jeu. Michael Llodra n’a même pas tenu jusque là contre le numéro deux mondial Novak Djokovic. Le Serbe l’a éliminé sèchement en 1h41 (6-3, 6-3, 6-3) et affrontera l’Australien Bernard Tomic en quart-de-finale. Il ne reste plus qu’un Français en course dans le tableau masculin : Jo-Wilfried Tsonga. Confronté à l’Espagnol David Ferrer sur le court numéro trois, il n'a pas fait un pli et s'est qualifié pour les quarts en trois sets (6-3, 6-4, 7-6). Il affrontera Roger Federer, vainqueur de Mikhail Youzhny en quatre manches (6-7, 6-3, 6-3, 6-3). Le numéro un mondial Rafael Nadal s'est qualifié le dernier contre Juan-Martin Del Potro (7-6, 3-6, 7-6, 6-4).

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail