Accéder au contenu principal
Rugby / Test-match

Rugby : victoire convainquante de la France en Irlande

L'équipe de France a fait preuve de réalisme lors de ce match de préparation à la Coupe du monde 2011 contre l'Irlande.
L'équipe de France a fait preuve de réalisme lors de ce match de préparation à la Coupe du monde 2011 contre l'Irlande. REUTERS/Cathal McNaughton
Texte par : Thomas Pitrel
4 mn

Après sa première victoire à domicile le week-end dernier, l'équipe de France de rugby s'est à nouveau imposée contre l'Irlande en test-match (22-26), à l'Aviva Stadium de Dublin ce samedi 20 août 2011. Il s'agissait du dernier match de préparation avant la Coupe du monde 2011 qui se déroulera en Nouvelle-Zélande du 9 septembre au 23 octobre prochains. Ce dimanche matin, le sélectionneur français Marc Lièvremont devrait réduire sa sélection de 32 à 30 joueurs.

Publicité

Le 10 septembre prochain, avant d’affronter le Japon, l’équipe de France aura au moins un chiffre sur lequel s’appuyer : 100% de réussite en test-matchs. Bien sûr, les Bleus ont choisi de n’en disputer que deux avant le début de la Coupe du monde, mais après avoir battu l’Irlande au Stade de France le 13 août (19-12), il était a priori plus difficile d’aller la faire chuter dans son enceinte surchauffée de Dublin, ce samedi 20 août.

Un début de rencontre compliqué

Les Français sont peut-être impressionnés par cette ambiance, toujours est-il qu’ils vivent un début de rencontre particulièrement difficile. Etouffés par les attaques irlandaises, ils encaissent le premier essai à la 9e minute lorsque, le long de la ligne le pilier du Leinster Cian Healy passe en force et envoie voler Morgan Parra pour aplatir. Dans un impressionnant silence, Jonathan Sexton loupe une transformation très difficile. Il n’avait pas tremblé, à la 3e minute, pour ouvrir le score sur pénalité. Au bout de dix minutes de jeu, les Bleus semblent donc avoir pris l’eau (8-0).

Mais l’essai irlandais ressemble plutôt à un déclic pour l’équipe de France, qui se récupère la possession du ballon et commence à attaquer, d’abord maladroitement. L’Irlande finit par commettre une erreur au sol et Morgan Parra réduit le score sur la pénalité, avant que François Trinh-Duc, entré en jeu à la place de Skrela à la 10e minute, ne place un drop deux minutes plus tard (8-6, 28e). Dans la foulée, la gonfle passe de main en main dans une succession de passes dans la largeur, Rougerie met un adversaire dans le vent et transmet à Heymans qui file dans l’en but pour donner l’avantage à son équipe. Morgan Parra transforme puis donne une avance confortable aux Bleus avant la mi-temps sur pénalité (8-16, 39e).

L'Irlande revient dans les dernières minutes

Le demi de mêlée clermontois reprend tout aussi bien (8-19) puis Trinh-Duc, encore lui, surprend tout le monde en interceptant une passe, s’ouvrant une voie royale vers l’en but adverse (8-26, 48e). Gérant son avance, l’équipe de France laisse le monopole du ballon aux Irlandais qui multiplient les fautes de main en phase offensive. Le XV du Trèfle doit attendre les entrées en jeu de Ronan O’Gara (67e) et Luke Fitzgerald (69e) pour reprendre de la vigueur, mais un peu tard. Sur une chevauchée de ce dernier, Palisson effectue un énorme retour mais Sexton réussit enfin à aplatir (15-26, 73e). En toute fin de rencontre, c’est Sean O’Brien qui, à nouveau sur un gros travail de Fitzgerald, passe entre Ouedraogo et Médard pour inscrire le troisième essai de son équipe. A chaque fois, O’Gara se charge de transformer et d’augmenter son record de points en sélection (22-26, 80e).

Les 32 Bleus peuvent finalement fêter leur deuxième victoire en deux test-matchs contre l’Irlande, avant que deux d’entre eux fassent leurs valises. La liste définitive pour la Coupe du monde 2011 sera en effet annoncée ce dimanche à 10h30. Si l’on connait déjà le nom de l’un des deux malheureux (Thomas Domingo, opéré au genou droit en avril), les candidats pour la deuxième place (selon L'Equipe, il s'agirait de Fabien Barcella) vont vivre une nuit agitée.

Irlande - France : 22-26
Essais : Healy (9e), Sexton (73e) et O'Brien (80e) pour l'Irlande ; Heymans (30e) et Trinh-Duc (48e) pour la France.
Transformations : O'Gara (73e et 80e) pour l'Irlande ; Parra (30e et 48e) pour la France.
Pénalités : Sexton (3e) pour l'Irlande ; Parra (26e, 39e et 44e) pour la France.
Drop : Trinh-Duc (28e) pour la France.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.