Athlétisme/Mondiaux 2011

Athlétisme : les Kenyans rois du 3000m steeple aux Mondiaux

Le podium du 3 000m steeple aux Mondiaux 2011 : Ezekiel Kemboi en or (au centre), Brimin Kipruto en argent (à gauche) et Mahiedine Mekhissi-Benabbad en bronze (à droite).
Le podium du 3 000m steeple aux Mondiaux 2011 : Ezekiel Kemboi en or (au centre), Brimin Kipruto en argent (à gauche) et Mahiedine Mekhissi-Benabbad en bronze (à droite). Reuters

Ezekiel Kemboi a conservé son titre sur 3 000 m steeple aux Mondiaux d'athlétisme, ce jeudi 1er septembre 2011. Le Kényan devance son compatriote, le champion olympique Brimin Kipruto. Le Français Mahiedine Mekhissi-Benabbad, 3e, a porté en vain réclamation contre Kipruto. Cette sixième journée de compétition a également été marquée par les bonnes performances américaines avec l’or en saut en hauteur hommes, 400m haies dames et 1 500m féminin.

Publicité

 

Ezekiel Kemboi, 29 ans, reste le maître sur 3 000 mètres steeple. Le Kenyan s’est imposé en 8 min. 14 sec. 85 en finale des Mondiaux 2011 à Daegu en Corée du Sud. Au terme d’une course menée sur un rythme lent, Kemboi a devancé son compatriote Brimin Kipruto, champion olympique en 2008 à Pékin. Les deux Kenyans ont grillé la politesse aux Ougandais Jacob Araptany (6e) et Benjamin Kiplagat (10e) qui ont longtemps manœuvré le peloton. Brimin Kipruto, surtout, a perturbé les courses des Français Mahiedine Mekhissi-Benabbad, 3e, et peut-être de Bouabdellah Tahri, 4e. C’est tout du moins ce qu’a affirmé Mekhissi-Benabbad. Sa réclamation a néanmoins été rejetée et le Kenya a bien ajouté deux nouvelles médailles dans son escarcelles portant son total à 10 (4 en or, 3 en argent, 3 en bronze).

Mahiedine Mekhissi-Benabbad et Bouabdellah Tahri, malgré leur réclamation, finissent derrière Brimin Kipruto.
Mahiedine Mekhissi-Benabbad et Bouabdellah Tahri, malgré leur réclamation, finissent derrière Brimin Kipruto. Reuters

Le Kenya est troisième au classement des nations après six journées de compétition. L’équipe d’Afrique de l’Est est devancée par les Etats-Unis et la Russie. Les Américain(e)s ont également connu une journée faste avec les victoires de Jesse Williams en saut en hauteur messieurs, LaShinda Demus sur 400m haies dames et Jennifer Barringer sur 1 500m féminin. Dans cette course de demi-fond, la Marocaine Btissam Lakhouad a échoué au pied du podium. Une erreur que n’a pas commis le Sud-Africain L.J. Van Zyl, 3e sur 400 m haies hommes où le Britannique David Greene s’est imposé avec un petit chronomètre : 48’26’’. A noter enfin, le succès de l’Ukrainienne Olha Saladuha en triple saut.

Kenenisa Bekele a jeté l’éponge sur 5 000m

Plus tôt dans la journée, les séries, demi-finales et autres qualifications avaient apporté leur lot de surprises. Sur 5 000 hommes, Le champion du monde en titre Kenenisa Bekele ne s’est même pas présenté après son échec sur 10 000m. L’Ethiopien a laissé la pace à ses compatriotes Thomas Pkemei Longosiwa, Isiah Kiplangat Koech, Eliud Kipchoge, aux Ethiopiens Dejen Gebremeskel, Imane Merga, Abera Kuma et à l’Erythréen Amanuel Mesel, qualifiés en demi-finales.

Asbel Kiprop a contrôlé les demi-finales du 1 500 mètres.
Asbel Kiprop a contrôlé les demi-finales du 1 500 mètres. Reuters

En demi-finales du 1 500 m, le Bahreïnien d'origine kényane, Yussuf Saad Kamel, tenant du titre, a aussi déçu en étant éliminé, contrairement à Mehdi Baala. Le Français retrouvera en finale les Kenyans Asbel Kiprop et Silas Kiplagat, l’Algérien Tarek Boukensa, l’Ethiopien Mekonnen Gebremedhin et les Marocains Mohamed Moustaoui et Abdalaati Iguider.

En relais 4x400m, les Etats-Unis, la Jamaïque, l’Afrique du Sud et le Kenya se sont qualifiés pour la finale contrairement à la France.

Chez les femmes, moins de surprises. Sur 800 m, la championne du monde sud-africaine Caster Semenya s'est montrée à son avantage en séries (2 min. 01 sec. 01) même si la Kenyane Janeth Jepkosgei Busienei a été plus rapide (1 min. 59 sec. 36) – la Marocaine Halima Hachlaf et l’Algérienne Zahra Bouras participeront aussi à la suite de la compétition. En demi-finales du 200 m, la Française Myriam Soumaré n’a pu suivre le rythme imposé par les Américaines Shalonda Solomon et Carmelita Jeter.



MONDIAUX 2011, FINALES : RESULTATS ET PROGRAMME

Jeudi 1er septembre 2011 –
Triple saut dames : 1. Olha Saladuha (UKR), 2. Olga Rypakova (KAZ), 3. Caterine Ibarguen (COL)
1 500m dames : 1. Jennifer Barringer (EUA), 2. Hannah England (GBR), 3. Natalia Rodriguez (ESP)
400m haies dames : 1. Lashinda Demus (EUA), 2. Melanie Walker (JAM), 3. Natalya Antyukh (RUS)
Saut en hauteur messieurs : 1. Jesse Williams (EUA), 2. Aleksey Dmitrik (RUS), 3. Trevor Barry (BAH)  
3 000m steeple messieurs : 1. Ezekiel Kemboi (KEN), 2. Brimin Kiprop Kipruto (KEN), 3. Mahiedine Mekhissi Benabbad (FRA)
400m haies messieurs : 1. David Greene (GBR), 2. Javier Culson (PUR), 3. Louis van Zyl (AFS)

Vendredi 2 septembre 2011 –
Lancer du poids messieurs à 10h TU
Lancer du javelot dames à 10h10 TU
Saut en longueur messieurs à 10h20 TU
5000 m dames à 11h25 TU
200 m dames à 11h55 TU
Relais 4x400 m messieurs à 12h15 TU

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail