Football / France - Etats-Unis / match amical

Match amical: la France bat timidement les Etats-Unis

Loïc Rémy (à gauche) a marqué le seul but du match pour la France contre les Etats-Unis.
Loïc Rémy (à gauche) a marqué le seul but du match pour la France contre les Etats-Unis. REUTERS/Charles Platiau
4 mn

La France a battu les Etats-Unis ce vendredi 11 novembre 2011 au Stade de France (1-0). Les Bleus, dominateurs mais peu inspirés, n’ont pas réussi à marquer en première période. Déjà qualifiés pour l’Euro 2012, les hommes de Laurent Blanc avaient l'opportunité de se « lâcher » et de proposer un jeu de qualité dans cette rencontre sans enjeu. Le sélectionneur a au moins eu l'occasion d'essayer quatre nouveaux joueurs.

Publicité

De notre envoyé spécial au Stade de France

Après les différentes déclarations de Laurent Blanc, on attendait une équipe de France renouvelée pour ce match amical contre les Etats-Unis. Le défenseur d’Arsenal Laurent Koscielny est préféré à Sakho. Jérémy Mathieu, le joueur de Valence, honore sa première sélection.

Karim Benzema et Kevin Gameiro sont eux associés en pointe, soutenus par Franck Ribéry, à gauche, et Jérémy Ménez, à droite. Olivier Giroud figure sur le banc, alors qu'au milieu, Alou Diarra a finalement été préféré au Sochalien Marvin Martin. Le milieu de terrain de l'OM est associé à Yann M'Vila à la récupération. Pour la cinquième fois depuis sa nomination, Laurent Blanc choisit un 4-4-2. Tout ce dispositif sera chamboulé en deuxième période avec les nombreux changements.

La France domine le match, mais pas son sujet

Le match s’installe doucement et les Français profitent de leur qualité technique supérieure, même si le jeu est physique. Dès la 7e minute, bien lancé par Benzema, Menez est au duel avec les deux défenseurs centraux américains. A la 17e minute une tentative de Benzema passe nettement au dessus du but d’Howard, le portier adverse. A la 22e, le joueur du Real Madrid tente une nouvelle fois de faire le forcing avec une accélération plein axe dans la surface. L'attaquant français doit composer avec le défenseur américain Goodson Clarence, impeccable au marquage, qui obtient une sortie de but. La défence amércaine est impénétrable.Tim Howard, le gardien de but d’Everton, n’a pas été vraiment inquiété jusqu'ici.

A la 36e minute, Menez se retourne et tire au-dessus sur une passe un peu trop en retrait de Franck Ribery. La France qui domine ce match a du mal à concrétiser. La fin de la première période est sifflée par l’arbitre et le public…

Loïc Remy délivre l'équipe de France

Dès l'entame de la seconde période, les Bleus sont toujours dominateurs. Plusieurs actions de suite font chavirer le stade, mais toujours pas d’ouverture du score. Sur un corner de Ribéry, Adil Rami détourne au deuxième poteau et Benzema place sa tête. Le ballon finit sa course sur la barre transversale. A la 59e minute, Olivier Giroud remplace Gameiro et le Lyonnais Maxime Gonalons prend la place de M’Vila. Quatre joueurs connaissent leur toute première sélection avec les Bleus ce soir. A la 64e, nouveau changement. Franck Ribéry laisse sa place à Loïc Remy tandis que Benzema est remplacé par le Sochalien Marvin Martin. Laurent Blanc l’avait promis, il essaye d’autres animations offensives.

Dès son entrée sur le terrain, Loïc Rémy cadre son premier tire. Olivier Giroud est juste derrière en embuscade. A la 72e, l'attaquant olympien ouvre le score sur une longue passe de Marvin Martin au-dessus de la défense. Le buteur de l’OM décoche une demi-volée très efficace. Son 4e but en 16 sélections. La fin de match est animée, mais le score ne bouge plus.

Laurent Blanc qui cherche un jeu séduisant depuis une année n’a pas vraiment atteint son objectif ce soir. Il y a un mois face à la Bosnie-Herzégovine, l’équipe était crispée par l’enjeu. Avec la qualification pour l’Euro 2012 en poche, cette rencontre sans réel enjeu devait nous séduire. Une occasion en or était donnée à certain pour attirer l’attention du sélectionneur. Mardi prochain contre la Belgique, les spectateurs du Stade de France espèreront sûrement voir une équipe avec un jeu plus abouti.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail