Football / Ligue 1

Ligue 1 : cruelle défaite du PSG face à Nancy

Jean Calvé a permis au Nancéens de remporter leur première victoire à l'extérieur cette saison, le 20 novembre 2011.
Jean Calvé a permis au Nancéens de remporter leur première victoire à l'extérieur cette saison, le 20 novembre 2011. Reuters / Gonzalo Fuentes
4 mn

Le Paris Saint-Germain a perdu au Parc des Princes face à Nancy ce dimanche 21 novembre 2011. Nancy qui n’avait encore enregistré aucune victoire à l’extérieur réalise un exploit et sort de la zone rouge. Les hommes de Kombouaré ont peiné devant la défense lorraine malgré de nombreuses tentatives.

Publicité

Une entrevue entre Leonardo et Carlo Ancelotti avait forcément relancé le débat. Lors de la conférence de presse samedi 19 novembre au siège du club, la question était revenue. Encore une fois, Antoine Kombouaré avait dû répondre. « Que ce soit très clair : jamais je n'ai imaginé ne plus être l'entraîneur du PSG. J'ai l'impression qu'on fait du très bon travail. On est premiers de la Ligue 1, on a la meilleure défense et la 2e meilleure attaque du championnat ». Avec cette défaite à domicile contre Nancy (0-1), la question risque de refaire surface. 

Nancy joue très regroupé en défense

Dans un Parc des Princes pratiquement plein, les joueurs de Kombouaré prennent l’ascendant dans le premier quart d’heure. Pas plus. A la 4e minute, l’international Kevin Gameiro tente une frappe de la tête sur un centre de Nene. Le ballon passe au-dessus de la cage de Nancy. Une minute plus tard, le Brésilien tente une frappe de loin qui ne pose pas de problème à N’Dy Assembe, le gardien international camerounais des Lorrains.

Face à Nancy qui joue très regroupé en défense (5-4-1), Paris peine à trouver une solution pour percer le rideau. A la 27e minute, Javier Pastore décoche sa première frappe sur un centre venu de la droite. Trop molle. L’Argentin termine cette fin de première période sans convaincre.

De son côté, Kevin Gameiro touche très peu de ballons. Nancy qui se trouve dans les profondeurs du classement inquiète les Parisiens qui semblent jouer avec très peu de complémentarité. Seul le Brésilien Nene sur le couloir gauche semble être à la hauteur. Fin de la première période, le public parisien siffle…

Premier but en Ligue 1 pour Jean Calvé

Les Nancéens qui n’ont aucune victoire à l’extérieur à leur crédit entrevoient l’exploit. Dès le début de la deuxième période, c’est le coup de massue pour le PSG. Servi par Karaboué, Jean Calvé ouvre la marque sur une très longue action nancéenne. Le joueur lorrain frappe un grand coup pour son premier premier but en Ligue 1 (48e).

Paris réagit très vite. Sur un contre, Pastore tente sa chance de 20 mètres. Même si le public du Parc des Princes pousse très fort, les Parisiens ne sont pas efficaces techniquement. Collectivement, ils n'arrivent toujours pas à passer cette défense nancéenne. Pourtant, avec 24 tirs dont 7 cadrés, le PSG aurait dû trouver l'ouverture.

A la 67e minute, sur un coup franc remarquablement frappé par Calvé, le défenseur nancéen Andre Luiz place sa tête au second poteau. Sirigu réalise une parade fantastique et dévie le ballon sur sa transversale, Paris a frôlé le K.O.

En fin de match, une lourde frappe de Mathieu Bodmer qui partait bien est repoussée. A la 69e minute, Mevlut Erding, tout juste entré en jeu, place sa tête sur corner. Le ballon est dégagé sur la ligne de but nancéenne par Karaboué... Il reste moins de 10 minutes quand Kevin Gameiro est à la réception d'une déviation de Bodmer mais l'attaquant parisien manque l'égalisation. Avant la fin du coup de sifflet final, Léonardo quitte la tribune. Malgré tous ses efforts pour revenir au score, le PSG n'a pu éviter la défaite, la première depuis celle face à Lorient lors de l'ouverture du championnat.

Dans une semaine, le PSG se déplace à Marseille, l'un des temps forts médiatiques de la saison de Ligue 1. Comme Nancy, Marseille voudra sûrement mettre à coup d’arrêt à l’équipe la plus brillante de ce premier tiers de championnat et en profiter pour rebondir.


Les réactions :

Nene : « Il ne faut pas baisser la tête, il faut continuer à travailler ».

Jean Fernandez, l'entraîneur de Nancy : « Ce sont trois points qui vont faire du bien au niveau de la confiance ».

Leonardo, le manager du PSG : « Antoine Kombouaré a la pleine confiance du club (...). La situation n'a jamais changé ».

Les résultats de la journée et le classement de la Ligue 1

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail