Accéder au contenu principal
CAN 2012

CAN 2012 : le Ghana s'impose dans la douleur

John Mensah (c) est le premier buteur de la rencontre pour le compte de la sélection ghanéenne, le 5 février 2012.
John Mensah (c) est le premier buteur de la rencontre pour le compte de la sélection ghanéenne, le 5 février 2012. REUTERS/Louafi Larbi
5 mn

Le Ghana s’est imposé en quart de finale de la CAN contre la Tunisie ce dimanche 5 février 2012 à Franceville (2-1). Dans un match assez décevant, le Ghana a été obligé de jouer les prolongations pour l'emporter une sixième fois en Coupe d'Afrique des nations face à des Tunisiens fébriles en fin de partie. Les Black Stars affronteront la Zambie en demi-finale mercredi prochain.

Publicité

Comme avant chaque quart de finale de cette CAN, une minute de silence est observée avant le début de la rencontre en mémoire des victimes de la tragédie de Port-Saïd en Egypte. Les premières minutes du match sont assez tranquilles, tout comme les tribunes clairsemées du stade de Franceville. Ce qui risque de ne pas s’arranger, les deux pays organisateurs, le Gabon et la Guinée équatoriale étant sortis de la compétition.

Une première période décevante

Après un round d'observation entre les deux équipes, le Ghana ouvre le score très rapidement (10e). John Mensah, sur un corner tiré côté droit, place sa tête et envoie le ballon dans les filets (1-0). La Tunisie, dernière représentante du Maghreb, se doit de réagir.

Mais la pression se fait plus forte de la part des Ghanéens. A la 18e minute, sur un corner, la tête d’Agyemang Badu frôle le deuxième poteau tunisien. Quelques minutes plus tard, le joueur de l'Espérance de Tunis, Khalil Chammem a l’occasion de revenir au score sur un coup de pied arrêté. Son tir passe largement au-dessus de la cage des Black Stars. Les Tunisiens, qui n’ont pas d’autres choix, continuent de pousser. A la 26e minute, Adam Larsen Kwarasey doit sortir de sa surface à la rencontre de Youssef Msakni pour dégager un ballon dangereux.

La Tunisie trouve enfin la faille et revient au score sur la seule vraie occasion depuis le début du match (42e). Sur un centre en cloche au deuxième poteau, le joueur d’Evian-Thonon-Gaillard Saber Khalifa reprend de la tête au-dessus d'Inkoom et trompe Kwarasey. Tout est à refaire, les deux équipes retournent dans les vestiaires sur un score nul (1-1) après une première période assez décevante.

Le Ghana domine, la Tunisie se retrouve à 10

De retour sur le terrain, le Ghana domine les débats. A la 62e, Emmanuel Agyemang Badu, servi de la droite, croise sa tête, mais le ballon est stoppé par Mathlouthi. Quelques minutes plus tard, Gyan se retourne à l'entrée des 16 mètres, frappe en force, mais le cuir passe à côté.

De leur côté, les Aigles ne profitent pas d’une grosse occasion à la 71e minute. Msakni arrive dans la surface, frappe, mais est contré par la défense. Le Ghana continue son pressing, à la 74e minute, sur corner, André Ayew s'impose de la tête sans cadrer. Les occasions se succèdent et la plus importante intervient grâce à Asamoah Gyan qui est servi dans la profondeur (87e). L’ancien Rennais se présente devant le portier tunisien qui détourne sa tentative de la main. Après 3 minutes d’arrêt de jeu, le score est toujours nul (1-1) et on doit jouer les prolongations.

Youssef Msakni après la défaite de la Tunisie face au Ghana, le 5 février 2012.
Youssef Msakni après la défaite de la Tunisie face au Ghana, le 5 février 2012. Reuters / Louafi Larbi

Alors que la Tunisie fait le forcing depuis un moment, une boulette énorme de la part du gardien des Aigles donne l’avantage aux Black Stars. André Ayew profite d’une faute de main de Mathlouthi, un des meilleurs gardiens de cette CAN (102e). Déjà menés au score, les Aigles de Carthage ne se facilitent pas la tâche et se retrouvent à dix après un carton rouge infligé à Aymen Abdennour pour un mauvais geste sur André Ayew. La fin de match reste à l'avantage du Ghana même si la Tunisie ne lâche rien pour aller chercher l'épreuve des tirs au but.

Les coéquipiers d'André Ayew sont donc qualifiés pour les demi-finales contre la Zambie, alors que la Tunisie s'incline pour la sixième fois face aux Black Stars dans une CAN. 

Tout sur la Coupe d'Afrique des Nations

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.