Accéder au contenu principal
Cyclisme / dopage

Cyclisme : vers un épilogue sur l'affaire Contador

L'Espagnol Alberto Contador devrait savoir si sa troisème victoire sur le Tour de France 2010 lui sera validée.
L'Espagnol Alberto Contador devrait savoir si sa troisème victoire sur le Tour de France 2010 lui sera validée. Reuters
3 mn

Ce lundi 6 février 2012, le Tribunal arbitral du sport (TAS) doit trancher l'appel concernant l'acquittement par la Fédération espagnole de cyclisme d'Alberto Contador après un contrôle antidopage positif au clenbutérol durant le Tour de France 2010. Après plusieurs rebondissements, ce serait l'épilogue d'un feuilleton qui aura duré 18 mois.

Publicité

Sauf nouveau coup de théâtre, le Tribunal arbitral du sport annoncera sa décision sur le cas Contador ce lundi 6 février 2012. Le TAS doit trancher l'appel de l’Agence mondiale anti-dopage et de l’Union cycliste internationale concernant l'acquittement du coureur espagnol après un contrôle antidopage positif durant le Tour de France 2010. A plusieurs reprises, le TAS a reporté sa décision.

Ne changeant rien à sa ligne de défense, Alberto Contador a continué à plaider la contamination alimentaire pour expliquer les traces de clenbutérol décelées le 21 juillet 2010 à Pau. Lors de l'audience tenue du 21 au 24 novembre dernier à Lausanne, il s'est donc tenu à cette ligne de défense. Une explication reconnue par la Fédération espagnole de cyclisme qui l’avait acquitté en première instance en février 2011.

Un troisième Tour de France en suspens

A l'époque, cette affaire avait valu à Contador le soutien du Premier ministre en place, Jose Luis Zapatero. Dès lors, l'Union cycliste internationale (UCI) et l'Agence mondiale antidopage (AMA) avaient saisi le TAS contre la décision espagnole. En coulisse, l’UCI affirmait vouloir avoir un avis neutre. En réalité, la prise de position du gouvernement espagnol avait fortement agacé les dirigeants de l’UCI.

De retour des Baléares, « El pistolero » saura donc si, oui ou non, il pourra inscrire un troisième Tour de France (2010) à son palmarès ainsi que ses victoires acquises en 2011 (notamment un Tour d’Italie) et celles de 2012, gagnées en Argentine (deux étapes du Tour de San Luis). Toutes ces conquêtes n'ont pas été validées dans l'attente du verdict.

Si Contador est jugé coupable, il ne sera pas forcément absent des pelotons durant toute l’année. En effet, il avait été suspendu provisoirement pendant près de six mois entre août 2010 et février 2011.

Alors que le TAS fait office de référence dans le monde sportif, un recours est toujours possible pour Contador auprès du Tribunal fédéral suisse. Ce dernier pourrait se prononcer sur la conformité de la décision. Dans le cas où le coureur espagnol serait acquitté, le monde du cyclisme pourrait se poser la question de la pertinence de ce feuilleton qui aura duré dix-huit mois.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.