Accéder au contenu principal
Football / Amical

Football : Double défi pour l'équipe de France en Allemagne

Le sélectionneur français Laurent Blanc a annoncé ce 28 février 2012 qu'Hugo Lloris serait capitaine pour l'Euro 2012.
Le sélectionneur français Laurent Blanc a annoncé ce 28 février 2012 qu'Hugo Lloris serait capitaine pour l'Euro 2012. REUTERS/Fabian Bimmer
Texte par : Thomas Pitrel
4 mn

En déplacement à Brême pour son match amical contre l'Allemagne, ce mercredi 29 février 2012, l'équipe de France de football a deux objectifs principaux. Le premier est de prouver qu'elle peut rivaliser avec une grosse sélection avant l'Euro 2012 (du 8 juin au 1er juillet), le deuxième est de développer un jeu moins ennuyeux que lors de ses dernières rencontres. Laurent Blanc a une dernière occasion pour expérimenter avant l'échéance.

Publicité

L'équipe de France aura encore trois matches amicaux pour préparer l'Euro après ce déplacement en Allemagne du mercredi 29 février 2012. Mais contre l'Islande (27 mai), la Serbie (31 mai) et l'Estonie (5 juin), Laurent Blanc aura déjà donné sa liste de joueurs sélectionnés pour le tournoi continental organisé en Pologne et Ukraine du 8 juin au 1er juillet. Ces rencontres ne serviront qu'à mettre la machine en route pour arriver lancé dans la compétition. A Brême, il s'agira de faire les derniers tests (comme le Marseillais Morgan Amalfitano, sélectionné pour la première fois), de savoir si la France est capable de développer un jeu plus attrayant, et surtout de voir si elle peut rivaliser avec l'un des favoris de la compétition.

La réponse à cette dernière interrogation risque d'être corrompue par les nombreuses absences dont est victime l'Allemagne, qui devra se passer de Lahm, Schweinsteiger, Podolski et Mertesacker, tous blessés. Malgré ça, malgré la série de 17 matches sans défaite des Bleus, et malgré le fait que la dernière victoire de la Mannschaft contre la France remonte à 1987, l'Allemagne reste favorite de cette rencontre de gala. C'est que tout a bien changé depuis la victoire 0-3 de la France à Gelsenkirchen en novembre 2003. Malgré son élimination en demi-finales de la Coupe du monde 2010, la sélection allemande a brillé et a su, notamment grâce à la stabilité du sélectionneur Joachim Löw (en poste depuis 2006 après avoir été adjoint deux ans), faire éclore une génération qui promet de nouveaux succès.

Hugo Lloris, capitaine des Bleus pour l'Euro

La France, pendant ce temps, connaissait un deuxième échec cuisant, encore plus retentissant que celui de l'Euro 2008. Comme l'a rappelé dimanche Laurent Blanc sur L'Equipe TV, les Bleus n'ont plus gagné un match en compétition depuis la demi-finale de la Coupe du monde 2006. Batissant sur des ruines, le « Président » a rempli, comme son prédécesseur, l'objectif de la qualification. Il lui reste maintenant à trouver un fond de jeu plus enthousiasmant. Après les éliminatoires du championnat d'Europe, les deux matches amicaux du mois de novembre contre les Etats-Unis (1-0) et la Belgique (0-0) avaient fait connaître des sommets d'ennui à un Stade de France déjà pas très animé en temps normal.

Si l'on en croit Michel Platini, la tâche est rude pour le sélectionneur. « On a deux ou trois joueurs qui sont très bons, comme Benzema ou Ribéry, mais les autres sont très moyens », a en effet déclaré le président français de l'UEFA au journal allemand Welt am Sonntag. Pas découragé pour autant, Laurent Blanc rajouterait sans doute à la liste de Platini des joueurs comme Yann M'vila, dont il a fait un titulaire indiscutable, et le gardien Hugo Lloris, qu'il vient de désigner comme le capitaine qui emmènera l'équipe de France à L'Euro. Si son statut reste encore incertain, le défenseur central Philippe Mexès, qui fait son retour contre l'Allemagne après onze mois sans sélection pour cause de blessure, devrait également jouer un rôle majeur dans l'effectif. Le match de Brême devrait permettre d'en savoir plus sur les ambitions françaises pour juin prochain.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.