Accéder au contenu principal
Football / Championnat d’Espagne

Football: Barça-Real, un «super clasico» décisif en Espagne

Lionel Messi (g.) et Cristiano Ronaldo (d.) seront une nouvelle fois au cœur de ce clasico Barça-Real.
Lionel Messi (g.) et Cristiano Ronaldo (d.) seront une nouvelle fois au cœur de ce clasico Barça-Real. Getty images/David Ramos
4 mn

Le FC Barcelone et le Real Madrid se retrouvent pour un clasico décisif en championnat d’Espagne, ce samedi 21 avril 2012, à partir de 18h TU. En cas de victoire, le Barça, deuxième, peut revenir à 1 point du Real, premier. Il y aura également match dans le match entre le Barcelonais Lionel Messi et le Madrilène Cristiano Ronaldo, auteurs chacun de 41 buts en Liga.

Publicité

A cinq journées de la fin du championnat d’Espagne (1), le suspense est à son comble : le Real Madrid, qui ne compte plus que quatre points d’avance sur le FC Barcelone, se déplace au Camp Nou, ce samedi 21 avril 2012, à partir de 18h TU (20h, heure française). Une victoire du Barça et la Liga serait totalement relancée.

Quelques doutes persistent sur les noms des vingt-deux acteurs de ce clasico. Côté Barça, Alexis Sanchez est « très incertain » en raison de douleurs à la cuisse droite. Xavi Hernandez tire sérieusement la langue et Cesc Fabregas a été décevant sur le terrain de Chelsea (0-1), en Ligue des champions. Mais Josep Guardiola ne bouleversera pas une équipe qui a su si bien dominer le Real ces dernières saisons. Côté madrilène justement, José Mourinho pourrait reconduire l’équipe qui a été battue 2-1 à Munich. Mais le Portugais a parfois réservé quelques surprises tactiques au Barça.

Josep Guardiola : « seule une victoire nous convient »

Les deux clubs, battus en demi-finales aller de la Ligue des champions, ont laissé leurs ambitions européennes de côté et sont totalement concentrés sur ce clasico décisif. « La Liga est entre les mains du Real, lance Josep Guardiola, l’entraîneur du FC Barcelone. S'ils gagnent demain ou font match nul, la Liga est terminée. Si nous voulons continuer à y croire, seule une victoire nous convient donc ».

Guardiola et ses joueurs ont des raisons de croire à leur quatrième titre de suite. « Il n'y a pas si longtemps que ça, nous étions très loin du Real Madrid, à dix, voire à treize points (en février), rappelle Guardiola. Pouvoir être dans la position de donner vie à ce championnat, de le faire durer, c'est un luxe ».

Real Madrid : « attaquer et gagner »

Côté Real, on se serait bien passé de ce match quasi-couperet. D’autant que les derniers clasicos ont été à l’avantage du Barça. Depuis l’arrivée de José Mourinho à Madrid, les Merengues ont perdu cinq fois, fait quatre nuls, gagné une seule fois, encaissé 21 buts et en ont mis 11.

Méfiant, l’entraîneur portugais a laissé son adjoint, Aitor Karanka, s’exprimer devant la presse. « Nous ne changerons rien à notre manière de jouer, a juré ce dernier. Face au Barça, nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour attaquer et gagner ». Une version à laquelle Guardiola dit croire : « J'imagine qu'ils viendront pour gagner le match. Cela m'étonnerait qu'ils estiment que le match nul leur suffit. »

Match dans le match entre Messi et Ronaldo

Il devrait y avoir des buts, quoiqu’il arrive. Le dernier 0-0 entre les deux clubs remonte à novembre 2002. A l’époque, il n’y avait ni Lionel Messi, ni Cristiano Ronaldo en Liga. L’Argentin et le Portugais évoluent cette saison à un niveau jamais atteint en Espagne. Avec 41 buts inscrits chacun, ils ont déjà égalé le record établi par Cristiano Ronaldo la saison passée.

Les yeux du monde entier seront braqués sur les deux attaquants. Mediapro, l'entreprise détentrice des droits de la Liga, table sur une audience de 400 millions de téléspectateurs. Ce clasico entre le FC Barcelone et le Real Madrid est plus que jamais un match à part.  

(1) La 20e journée a été reportée au 2 mai 2012. 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.