JO 2012

L’Éthiopienne Tirunesh Dibaba, star du 10 000m

L’Éthiopienne Tirunesh Dibaba célèbre sa victoire sur 10 000m, vendredi 3 août.
L’Éthiopienne Tirunesh Dibaba célèbre sa victoire sur 10 000m, vendredi 3 août. REUTERS/Mark Blinch

Cette journée, placée sous le sceau de l'athlétisme, a été riche en médailles pour les nations africaines. Chez les femmes, en 10 000m, le triomphe fut total avec la victoire de l’Éthiopienne Tirunesh Dibaba, qui conserve son titre, et les 2e et 3e places arrachées par les Kenyanes Sally Kipyego et Vivian Cheruiyot. Si en natation l'âge de la retraite semble avoir sonné pour la Zimbabwéenne Kirsty Coventry, l'avenir s'annonce plein de promesses pour le Sud-Africain Chad Le Clos. Voici la seconde partie des résultats africains de ce 3 août 2012.

Publicité

ATHLÉTISME

Les Nigérianes Blessing Okagbare et Gloria Asumnu, respectivement première et troisième de leur série du 100m femmes, la Gabonaise Ruddy Zang Milama et l’Ivoirienne Murielle Ahouré (elle aussi première de sa course) ont gagné le droit de disputer les demi-finales de l’épreuve qui se dérouleront samedi 4 août. En revanche, n’y participeront pas la Gambienne Saruba Colley, la Congolaise Lorene Bazolo, la Comorienne Feta Ahamada, la Togolaise Bamab Napo, la Nigériane Oludamola Osayomi et la Camerounaise Delphine Atangana.

L’Algérien Taoufik Makhloufi a créé la sensation en réalisant le meilleur chrono à l’occasion du premier tour du 1 500m. Il se qualifie pour les demi-finales (prévues dimanche 5 août) en compagnie de l’Éthiopien Mekonnen Gebremedhin, des Kényans Asbel Kiprop et Silas Kiplagat et du Marocain Abdalaati Iguider.

En heptathlon, la Nigériane Osazuwa Uhunoma, qui n’avait pas brillé dans les deux premières épreuves que sont le 100m haies et le saut en hauteur, s’enfonce dans le classement. Elle n’a signé que le 21e temps du 200m et accompli la 30e performance au lancer de poids. Il lui reste trois épreuves pour tenter de relever un temps soit peu la tête.

L’Afrique a réalisé le grand chelem en finale du 10 000m femmes, en plaçant l’Éthiopienne Tirunesh Dibaba, qui conserve son titre, et les Kenyanes Sally Kipyego et Vivian Cheruiyot  sur les trois premières marches du podium. Et le succès africain est total si l’on cite les 4e et 5e places obtenues par les Éthiopiennes Werknesh Kidane et Beleynesh Oljira.

En réalisant la marque de 8,02m lors des qualifications du saut en longueur, le Sud-Africain Godfrey Khotso Mokoena atteint la finale qui se tiendra samedi 4 août.

BOXE

Chez les poids mouche (52kg), en 8e de finale, l’Algérien Samir Brahimi a été impuissant face au Russe Misha Aloian qui l’a emporté par 14 points à 9 en 8e de finale. Idem pour l’Égyptien Heshaam Abdelaal qui n’a pas pesé bien lourd (défait 21 points à 11) contre l’Ouzbek Jasurbek Latipov, médaillé de bronze lors des championnats du monde de Bakou (Azerbaïdjan) en 2011.

Le Sud-Africain Siphiwe Lusizi n’a pas tenu le choc contre le Vénézuélien Gabriel Maestre Perez en 8e de finale des poids mi-moyen (69kg). Il perd 18 touches à 13.

HALTÉROPHILIE

L’Égyptien Tarek Abdelazim s’en mord encore les doigts. En moins de 85kg, la médaille de bronze lui tendait les bras mais il finit 4e, au pied du podium. Son compatriote Abdelhay Saad Abdelrazek Ragab échoue, quant à lui, à la 6e place.

Les Africaines ne sont peut être pas montées sur le podium en moins de 75 kg mais leur parcours dans le tableau final reste à saluer. En terminant respectivement aux 5e et 6e places, l’Égyptienne Khalil Mahmoud K. Abir Abdelrahman et la Camerounaise Madias Dodo NZesso NGake ont porté haut les couleurs de l’Afrique.

NATATION

Double championne olympique en titre sur 200m dos (Athènes en 2004 et Pékin en 2008), la Zimbabwéenne Kirsty Coventry n’a pas réalisé la passe de trois, ayant eu affaire à des nageuses plus fortes qu’elle dans le bassin de l’Aquatics Centre. Elle termine à la 6e place.

Si le Sud-Africain Chad Le Clos était parvenu à détrôner – pour cinq centièmes - la star Michael Phelps sur 200m papillon le 31 juillet, il n’a pas pu rééditer son exploit sur 100m, trois jours plus tard. Néanmoins, il se console avec la médaille d’argent obtenue derrière l’insubmersible Américain qui remporte son troisième titre sur cette distance. De quoi prévoir des lendemains qui chantent !

Le vétéran et multiple médaillé olympique sud-africain Roland Schoeman ne faisait pas parti des favoris du 50m nage libre. Prévisible, sa 6e place ne saurait constituer une déception.

TENNIS DE TABLE

L'équipe masculine d'Égypte n’ont pas créé la surprise et s’incline logiquement (3-0) face à l’Autriche dès le premier tour.

Notre dossier spécial Londres 2012

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail