JO 2012 / Basket-ball

Basket-ball : les Américaines vivent sur l’Olympe

Maya Moore attaque le panier français durant la finale des JO 2012.
Maya Moore attaque le panier français durant la finale des JO 2012. REUTERS/Mike Segar

Cinquième titre olympique consécutif pour les basketteuses américaines, ce 11 août 2012 à Londres. Les Etats-Unis ont battu la France 86-50 en finale des JO 2012. Le Team USA remporte ainsi son quarante-unième match consécutif aux Jeux et confirme sa domination outrageuse sur le basket-ball mondial.

Publicité

Plus fortes que les Françaises, plus fortes même que les Américains, voici les basketteuses américaines. Après Atlanta 1996, Sydney 2000, Athènes 2004 et Pékin 2008, l’équipe féminine des Etats-Unis a remporté sa cinquième médaille d’or consécutive, ce 11 août 2012 à Londres.

Candace Parker, Sue Bird et leurs partenaires n’ont pas eu besoin de forcer pour battre les Françaises 86-50 en finale des JO 2012. Les Américaines ne se sont pas laissées surprendre par « les braqueuses » (surnom des Françaises), menant quasiment de bout en bout avec 12 points d’écart à la pause (37-25) et 26 points d'avance aux abords du dernier quart temps (63-27).

Quarante-une victoires consécutives

Cinq sacres olympiques consécutifs : dans l’histoire des sports collectifs aux Jeux, seuls les basketteurs américains ont fait mieux, avec sept médailles d’or de suite entre Berlin 1936 et Mexico City 1968.

Mais depuis Barcelone 1992 et la Dream Team de Michael Jordan, les femmes ont été plus dominantes que les hommes. Tandis que les Américains se sont contentés du bronze à Athènes, les Américaines, elles, ont enchaîné quarante-une victoires consécutives avec un écart moyen de 27 points. Elles n’ont plus cédé depuis une défaite face à la CEI (ex-Urss) en demi-finale des JO 1992. Et ça continue.

Le Team USA a régné sur ces JO 2012 avec un écart moyen de près de 34 points. Pierre Vincent, le sélectionneur de l’équipe de France, estimait que ses Bleues n’avaient pas plus d’1% de chance de gagner. Comme les Français, battus en finale des JO 2000 par les Américains, les Françaises n’ont pu décrocher le drapeau des Etats-Unis planté au sommet de l’Olympe.

Notre dossier spécial Londres 2012

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail