Football / Europe / Espagne

Liga : nouveau duel entre le Real et le Barça

Lionel Messi (g) et Cristiano Ronaldo (d), les deux stars du championnat espagnol.
Lionel Messi (g) et Cristiano Ronaldo (d), les deux stars du championnat espagnol. Getty images/David Ramos

La Liga reprend le week-end du 18 et 19 août 2012. Le Real Madrid et le FC Barcelone vont une nouvelle fois se disputer le titre. Une confrontation qui se vit entre les deux stars du football mondial, Lionel Messi et Cristiano Ronaldo. Un face à face qui laisse très peu de place aux autres formations espagnoles.

Publicité

Si le championnat espagnol reprend ses droits ce week-end, une seule question se pose: qui du Real Madrid ou du FC Barcelone s’offrira le titre cette nouvelle saison? En effet, le Madrid de Mourhino pourrait faire coup double après la victoire en 2012 ou le Barça récupérer son bien après l’avoir emporté trois années de suite.

Tito Vilanova, l’héritier de Pep Guardiola

Jordi Alba avec l'équipe nationale espagnole.
Jordi Alba avec l'équipe nationale espagnole. REUTERS/Michael Buholzer

Sans Pep Guardiola, le plus jeune entraîneur à avoir remporté la Ligue des Champions (il a pris sa retraite), le Barça de Lionel Messi sera-t-il toujours aussi efficace ? Second de Guardiola, Tito Vilanova, nouvel entraîneur, a du pain sur la planche pour exister après son mentor. Mais il ne devrait pas avoir de révolution : Tito Vilanova est l’héritier. En tant qu'adjoint, il a glané quatorze titres au cours des quatre dernières saisons. Il lui reste seulement à prouver qu’il a les épaules assez solides pour conduire le groupe et supporter la pression médiatique.

Pour cela, il pourra compter sur la nouvelle recrue : Jordi Alba. Venu de Valence, la révélation de l‘Euro 2012 fait son retour dans le club qui l’a formé. Le transfert a coûté 15 millions d’euros. Il aura la lourde tâche de suppléer à Eric Abidal, absent pour raison de santé (greffe du foie).

Mais le plus attendu sera encore une fois l’étoile du football mondial, Lionel Messi. Le triple Ballon d’or arrive enfin reposé. Il n’a pris part à aucune compétition cet été, contrairement aux saisons précédentes (Mondial, Copa América). A 25 ans, la pépite argentine pourrait connaître une année encore plus prolifique (50 buts en Liga l'an dernier). Mais l'objectif ultime de cette nouvelle saison est bien d’effacer l’affront de 2011-2012 après la défaite en demi-finale de la Ligue des champions face à Chesea. Crise oblige, le Barça n'a pas dépensé beaucoup d'argent lors du mercato. Même si le club a recruté Alexandre Song, milieu de terrain international camerounais en provenance d'Arsenal. Mais la somme de la valeur des joueurs qui composent l’effectif reste la plus élevée au monde, elle est estimée à 630 millions d’euros, dont environ 130 millions d’euros pour Lionel Messi.

Cristiano Ronaldo court après son deuxième Ballon d'or

Cristiano Ronaldo lors d'un entraînement avant la demi-finale retour contre le Bayern, le 24 avril 2012.
Cristiano Ronaldo lors d'un entraînement avant la demi-finale retour contre le Bayern, le 24 avril 2012. Reuters / Andrea Comas

Le Real Madrid qui avait déboursé 250 millions d’euros il y a trois ans pour se renforcer, n’a pas, lui aussi, fait sauter la banque. Aucun joueur n’a été acheté même si le Croate Luka Modric (Tottenham) pourrait signer très prochainement. Rien n'est joué encore : il reste en effet encore du temps avant la fin du mercato estival. C’est donc avec le même effectif que les Merengue vont tenter de renouveler les chiffres stratosphériques de la saison dernière en Liga : 121 buts inscrits pour atteindre les 100 points à la fin du championnat, deux nouveaux records.

L'Espagne a donc connu une petite révolution l'an passé, le Real a devancé le Barça pour la première fois depuis trois ans. Mais l’objectif majeur de José Mourhino reste cette 10e Coupe d’Europe, un titre qui échappe au Real depuis 2002, et le seul qui lui manque avec un club espagnol. Ce challenge pèsera encore une fois sur les épaules de Cristiano Ronaldo, 27 ans, et qui fête ses 10 ans de professionnalisme. Le buteur portugais qui a aussi affolé les statistiques avec 46 réalisations en championnat et 10 en Ligue des champions lors de l’exercice précédent, est à la recherche d’un nouveau Ballon d’or (vainqueur en 2008). Avec son compatriote Mourhino, il repart à la conquête du 33e titre de champion d’Espagne.

On l’aura compris, le championnat espagnol est une affaire entre le Barça et le Real et un duel entre Messi et Ronaldo pour celui du meilleur buteur. Reste la bataille, plus incertaine, pour la troisième place. Le FC Valence qui affronte dans le cadre de la première journée le Real (dimanche 19 aôut à 17h00 TU), reste le favori pour la dernière marche du podium, qu'il a décroché l'an dernier.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail