Football /Equipe de France

Football : où en est l'équipe de France ?

Didier Deschamps et Franck Ribery.
Didier Deschamps et Franck Ribery. Reuters / Gonzalo Fuentes

Le sélectionneur de l'équipe de France Didier Deschamps a fait ce mercredi 10 octobre le point sur son effectif en vue de la confrontation amicale face au Japon, vendredi 12 et à l'Espagne le mardi 16 octobre en éliminatoires de la Coupe du Monde 2014. Yohan Cabaye et Franck Ribéry devraient être ménagés pour le premier match.

Publicité

Alors qu’il est confronté à une cascade de blessés, le sélectionneur de l’équipe de France Didier Deschamps ne semble pas verser dans le défaitisme. Mais à deux jours du match amical contre le Japon et surtout en vue de la confrontation face à l’Espagne, l’équipe de France semble tout de même un peu fragilisée.

Yohan Cabaye a marqué son premier but en Bleu face à l'Ukraine, le 15 juin 2012.
Yohan Cabaye a marqué son premier but en Bleu face à l'Ukraine, le 15 juin 2012. REUTERS/Michael Buholzer

La dernière inquiétude vient cette fois de Yohan Cabaye qui ne devrait pas entrer sur le terrain dès le début de la rencontre face au Japon. « Yohan a encore une gêne et une légère douleur abdominale et il est probable qu'il ne commencera pas le match », a déclaré Didier Deschamps. Après les forfaits de Diaby et Mavuba, deux joueurs clés du milieu de terrain lors de l'entame victorieuse des éliminatoires du Mondial en Finlande (1-0), l'absence de Cabaye, ménagé mardi à l'entraînement, serait une nouvelle tuile pour le Bleus.

Deschamps a fait travailler la paire Sakho-Koscielny en défense centrale

Le milieu de terrain de l’équipe de France semble donc léger pour cette confrontation face aux champions du monde espagnols. En effet, la plupart des joueurs ont très peu d'expérience en EDF. Avec Clément Chantôme (à la place de Lassana Diarra, forfait pour les deux prochains matches), Etienne Capoue, Moussa Sissoko, Maxime Gonalons et Yohan Cabaye, Didier Deschamps n’aura pas d’autre choix que de se battre et de compter sur le comportement collectif.

Sauf que du côté de la charnière centrale, il doit aussi composer avec la suspension de Mapou Yanga-Mbiwa. Mais il reste la possibilité de faire évoluer et de tester Mamadou Sakho, Laurent Koscielny et Adil Rami face au Japon. Lors de la séance à huis clos de mardi, Deschamps a fait travailler la paire Sakho-Koscielny en défense centrale, accréditant la thèse d'une titularisation des deux joueurs. Mais à la fin de l'entraînement, Laurent Koscielny s'était blessé au genou droit. Une blessure dont la nature et la gravité restait encore à préciser et qui pouvait constituer une mauvaise nouvelle pour les Bleus. Finalement, Laurent Koscielny a subi dans la soirée de mercredi un examen clinique totalement rassurant. Le défenseur international participera donc à la séance de veille de match programmée jeudi 11 octobre.

Du côté des avants-centre, l'équipe de France s'en sort mieux. Karim Benzema est en très grande forme (passeur décisif lors du clasico espagnol) et Olivier Giroud a trouvé le chemin des buts ce week-end avec Arsenal. « Pour leur confiance c’est important qu’ils aient retrouvé cette efficacité », a commenté Didier Deschamps. Mais avec un André-Pierre Gignac qui cartonne avec Marseille, le sélectionneur a de la réserve. « Il est en forme, en confiance. Il tente des choses. Il est aussi très bien sur le plan athlétique. Tant mieux pour lui et son club. Cette fois-ci, je l’avais inclus dans la liste des présélectionnés. A lui de maintenir ce niveau-là, même s’il y a de la concurrence et que d’autres attaquants ont été efficaces ce week-end. Si les choix sont plus durs pour moi dans l’avenir, je ne m’en plaindrai pas ».

Hugo Lloris Capitaine

Hugo Lloris avec son nouveau club de Tottenham, le 7 octobre 2012.
Hugo Lloris avec son nouveau club de Tottenham, le 7 octobre 2012. REUTERS/Eddie Keogh

S’il en est un qui est certain de se retrouver sur le terrain, c’est Hugo Lloris. Titularisé par Tottenham pour la première fois de la saison, il vient de faire ses grands débuts en Championnat d'Angleterre ce week-end. Didier Deschamps a indiqué ce mercredi que Lloris gardera les buts des Bleus contre le Japon et portera même le brassard de capitaine.

Mais toutes les nouvelles du jour ne sont pas aussi pessimistes puisque le coach français s'est en revanche voulu rassurant au sujet de l'attaquant du Bayern Munich, Franck Ribéry. « Il va mieux et il va s'entraîner normalement aujourd'hui (mercredi) ». Mais le joueur de Bundesliga pourrait ne pas jouer face au Japon. « Il ne sera pas titulaire mais il aura la possibilité de faire un bout de match ».

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail