Ligue des champions / PSG / Dinamo Zagreb

Ligue des champions : le PSG attend un retour sur investissement

Zlatan Ibrahimovic (G) reste le joueur le plus important du PSG pour continuer le parcours en Ligue des champions.
Zlatan Ibrahimovic (G) reste le joueur le plus important du PSG pour continuer le parcours en Ligue des champions. REUTERS/Jean-Paul Pelissier

Leader de son championnat, le Dinamo Zagreb reçoit le Paris Saint-Germain lors de la 3e journée de la Ligue des champions le mercredi 24 octobre. Si le match semble à la portée des Parisiens, le PSG va devoir de nouveau convaincre qu'il est prêt à continuer son chemin en C1 avec sa flopée de stars après la défaite face à Porto.

Publicité

Le Paris Saint-Germain version Qatar qui se dépalce à Zagreb est encore une fois attendu. L'importance des sommes engagées ces deux dernières années (220 millions d'euros), promet normalement des prestations dignes des plus grands clubs européens.

L'entraîneur parisien, Carlo Ancelotti, lors du match contre Reims en Ligue 1, le 20 octobre 2012.
L'entraîneur parisien, Carlo Ancelotti, lors du match contre Reims en Ligue 1, le 20 octobre 2012. REUTERS/Benoit Tessier

L'effectif parisien a beau être le plus étoffé de France, ce mois d'octobre aura été compliqué à gérer pour Ancelotti, qui a été confronté à une cascade de blessures. L’entraîneur parisien est ainsi privé de Nene, Sakho (blessés contre Reims samedi 20 octobre), Chantôme, Thiago Motta et Lavezzi, soit cinq titulaires potentiels. Le milieu défensif Sissoko et son compère Bodmer sont quant à eux en phase de reprise. Ce qui ne doit pas arrêter les ambitions du PSG : bien figurer et atteindre au minimum les huitième de finale.

Cette hécatombe restreint donc les choix d'Ancelotti, notamment en défense où la charnière Alex-Thiago Silva sera alignée à Zagreb. Au milieu, on retrouve l'indispensable Blaise Matuidi, qui enchaîne les matches et les performances.

L’absence de Nene offrira peut-être une occasion à Javier Pastore -qui n'a pas joué lors du dernier match en Ligue 1- de faire son retour, et de convaincre qu'il est un joueur important dans cet effectif pléthorique. L'Argentin peine à trouver sa place dans le dispostif tactique de Carlo Ancelotti, alors qu'il était annoncé comme la nouvelle pépite du football européen. La concurrence est telle qu'il pourrait bien, à l'instar de certains, passer le reste de la saison à cirer le banc (il ne fait plus partie des plans du sélectionneur argentin, Alejandro Sabella).

« Il y a de la frustration »

Christophe Jallet.
Christophe Jallet. AFP

Il faudra donc revenir de cette confrontation avec le sentiment d’avoir repris la main. En effet, lors de la rencontre du 4 octobre contre le FC Porto, le PSG a concédé sa première défaite de la saison au stade Dragao (1-0). Zlatan Ibrahimovic, dont tout le monde attend beaucoup dans la plus prestigieuse des compétitions européennes, n’avait pas trouvé les chemins du but. Il avait fait preuve d’inefficacité, à l’image de tout l’effectif qui attend peut-être trop de lui.

Si le PSG est capable de faire du beau jeu comme ce fut le cas à Bastia (4-0), le club peut aussi sortir un match insipide. « On ne va pas écraser tout le monde cette saison mais c'est sûr qu'il nous manque encore cette capacité à mettre du rythme sur tout un match », reconnaît le défenseur parisien Sylvain Armand. « Il y a de la frustration (...) il y a de l'énervement. Paris doit montrer plus », renchérit l’international Christophe Jallet.

« Je crois que la rencontre de mercredi sera ouverte, et nous pourrons marquer un but, qui sait, avec un peu de chance. C’est pour cela que le football est si intéressant, parce que ce n’est pas toujours le meilleur qui gagne », écrit le milieu de terrain croate Arijan Ademi, sur son site officiel. Même face à une petite écurie comme le Dinamo Zagreb, la Ligue des champions reste une compétition où l’on n’est jamais à l’abri d’une surprise. 

Il y a un peu plus d'un mois, le PSG avait marqué ses retrouvailles avec la C1 en livrant une prestation accomplie face au Dynamo Kiev (4-1).

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail