Football / Allemagne / Espagne

Guardiola futur entraîneur du Bayern Munich

Pep Guardiola tentera de faire aussi bien avec le Bayern qu'avec Barcelone
Pep Guardiola tentera de faire aussi bien avec le Bayern qu'avec Barcelone © Reuters
Texte par : Alejandro Valente
4 mn

Pep Guardiola, l'ancien entraîneur du FC Barcelone, dirigera la saison prochaine le Bayern Munich. Ce faisant, il créé la surprise dans le monde du football européen. Alors que la rumeur l'annonçait en Angleterre, le mythique entraîneur catalan a finalement choisi un club à son image.

Publicité

A bientôt 42 ans, Pep Guardiola va boucler son année sabbatique à New York avant d'entamer une nouvelle aventure... en Allemagne. Objet de toutes les convoitises, il avait des offres mirobolantes des plus grands clubs d'Europe, notamment en Angleterre où Chelsea et Manchester City notamment se disputaient ses services à coups de millions, mais aussi en Italie (Milan AC) et même... au Paris Saint-Germain.

C'est pourtant au Bayern de Munich que l'ancien entraîneur du Barça a décidé de rebondir. Le club allemand faisait également partie des prétendants intéressés par les services du célèbre entraîneur catalan. Et c'est le Bayern qui a annoncé la nouvelle le mercredi après-midi, indiquant que Guardiola, qui ne prendre ses fonctions qu'en juin prochain, sera présenté dès vendredi... jour de son anniversaire.

Le Bayern avait sondé l'ancien entraîneur du Barça dès le mois de mai dernier, alors qu'il venait d'annoncer son départ du club catalan. Le premier contact aurait été établi selon le journal allemand "Sport Bild" par le biais de son frère Pere Guardiola lors de la finale de la Coupe d'Espagne entre le Barça et l'Athletic Bilbao, grâce à la médiation d'un agent italien bien connu, Giovanni Branchini.

Jupp Henynckes était sur le départ

A en croire un autre journal allemand, "TZ", le frère de Guardiola, qui a passé les vacances de Noël en Allemagne, et les représentants du club munichois auraient conclu les grandes lignes de l'accord à la fin de l'année dernière. Des sources proches du Bayern précisent qu'auparavant l'actuel entraîneur du club, Jupp Heynckes, en fin de contrat, avait confirmé aux dirigeants sa volonté de ne plus poursuivre sa mission et de prendre sa retraite.

Pourquoi ce choix de la part de Guardiola ? Dans son entourage, on précise que l'entraîneur a privilégié "l'intérêt sportif" au détriment de "l'intérêt économique", puisqu'il a éliminé des propositions bien plus alléchantes venues d'Angleterre ou d'ailleurs. Probablement tout simplement parce que le Bayern est un club qui a tout pour lui plaire: des installations magnifiques, un effectif qui fait partie des meilleurs au monde (Neuer, Ribéry, Javi Martínez, Robben, Müller, Mario Gomez, Kroos, Lahm, Schweinsteiger), des finances saines, une grande qualité d'encadrement, le goût du travail bien fait, avec une planification à long terme et des objectifs clairement définis. Poutr preuve, la présence dans la direction d'anciens joueurs du club, comme Franz Beckenbauer (président d'honneur), Uli Hoeness (président), Karl-Heinz Rummenigge (directeur général) ou Matthias Sammer (directeur sportif). Enfin, le fait que l'actuel entraîneur était en partance et soutenait son recrutement ne pouvait que faciliter les choses par rapport aux autres clubs intéressés par Guardiola et qui avaient, eux, des entraîneurs sous contrat.

Seul inconvénient, la langue, que Guardiola ne maîtrise pas. Certes, son séjour aux Etats-Unis lui a permis d'améliorer sa connaissance de l'anglais, qui lui sera bien utile dans son nouveau club. Mais il s'y mettra sans doute rapidement et aura tout le temps de maîtriser l'allemand puisque son contrat courra jusqu'en 2016. Trois années qui devraient marquer, dans l'esprit des dirigeants munichois, un bond en avant du club et du championnat allemand, la Bundesliga. De son ancien staff barcelonais, Guardiola devrait faire venir au moins Manel Estiarte, qui pourrait s'occuper de ses relations avec la direction du club. Il devrait également avoir deux adjoints, l'un de son entourage, le second du club. Enfion, des rumeurs faisaient état en Espagne de l'arrivée de Raul, qui a évolué à Schalke 04. Un point que personne, ni au club ni auprès de Guardiola.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail