CYCLISME

L'ancien coureur allemand Erik Zabel avoue s'être dopé

Les conclusions du rapport de la commission d'enquête sénatoriale française sur l'efficacité de la lutte contre le dopage n'en finissent plus d'ébranler le monde du cyclisme. Ciblé par le rapport d'enquête, Erik Zabel a reconnu s'être dopé à l'EPO de 1996 à 2004, ainsi qu'à la cortisone et aux produits sanguins. Le coureur l'a révélé dans un entretien au Süddeutsche Zeitung.