Accéder au contenu principal
Athlétisme

La Burundaise Francine Niyonsaba forfait pour les Mondiaux 2013

La Burundaise Francine Niyonsaba.
La Burundaise Francine Niyonsaba. Jonathan Ferrey/Getty Images/AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Coup dur pour l’athlétisme burundais. Sa meilleure ambassadrice, Francine Niyonsaba, doit déclarer forfait pour les Championnats du monde prévus à Moscou (10-18 août), à cause d’une élongation. La Championne d’Afrique du 800m représentait une chance de médaille pour son pays et pour le continent.

Publicité

Sale temps pour les spécialistes africains du 800m. Après le Kényan David Rudisha, le Botswanais Nijel Amos, l’Algérien Taoufik Makhloufi, la Sud-Africaine Caster Semenya, la Kényane Pamela Jelimo, c’est au tour de la Burundaise de Francine Niyonsaba de renoncer aux Championnats du monde d’athlétisme 2013 qui auront lieu du 10 au 18 août à Moscou.

L’athlète de 20 ans est victime d’une élongation contractée à l’entraînement, selon son entraîneur Aloys Nizigama. La Championne d’Afrique en titre représentait un espoir de médaille pour son pays et le continent durant ces Mondiaux 2013.

Une bonne dynamique brisée

Francine Niyonsaba restait sur une saison convaincante avec des victoires en Ligue de diamant à Shanghai (18 mai), Eugene (1er juin) et Paris (6 juillet). A Eugene, aux Etats-Unis, elle avait réalisé la meilleure performance mondiale de la saison avec un chrono de 1 minute, 56 secondes et 72 centièmes.

Francine Noyonsaba s’était révélée lors des Championnats d’Afrique 2012 à Porto-Novo au Bénin. Elle avait fini ensuite 7e de la finale des Jeux olympiques, derrière Semenya (2e) et Jelimo (4e), mais devant la Kényane Janeth Jepkosgei (8e).

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.