Accéder au contenu principal
Football

Coupe de France: Guingamp aplatit Rennes comme une crêpe

Jonathan Martins Pereira félicité par ses partenaires après avoir ouvert le score pour Guingamp, en finale de la Coupe de France 2014.
Jonathan Martins Pereira félicité par ses partenaires après avoir ouvert le score pour Guingamp, en finale de la Coupe de France 2014. REUTERS/Gonzalo Fuentes
2 mn

L’En Avant Guingamp a battu le Stade rennais en finale de la Coupe de France de football, comme en 2009, ce 3 mai 2014 au Stade de France (2-0). Les Guingampais remportent le trophée une seconde fois, après avoir copieusement dominé cette rencontre entre deux clubs bretons.

Publicité

De notre envoyé spécial au Stade de France,

L’En Avant Guingamp (EAG) a remporté la deuxième Coupe de France de football de son histoire, ce 3 mai 2014 à Saint-Denis. Comme en 2009, sa victime en finale est le Stade rennais. Les Costarmoricains ont nettement maîtrisé cette rencontre 100% bretonne.

Une première période à sens unique

Les premières occasions sont guingampaises avec une reprise de Claudio Beauvue (7e), puis des coups de tête pas cadrés de Christophe Mandanne (8e), Christophe Kerbrat (10e) et Mustapha Yatabaré (14e). Le Malien tire ensuite de loin, mais Benoît Costil, le gardien rennais est sur la trajectoire (19e). Même résultat avec une frappe de Steeven Langil (24e) qui avait conduit une contre-attaque rapide.

A la 37e minute, Jonathan Martins Pereira ouvre très logiquement le score en reprenant de demi-volée un ballon mal repoussé par Costil (0-1). Le Stade rennais a été hors sujet durant cette première période…

Yatabaré enfonce Rennes

Et le calvaire des Rennais se poursuit juste après la pause. Yatabaré est à la réception d’un centre venu de la gauche. Son coup de tête à bout portant fait mouche : 0-2, 47e.

La première vraie réaction des « Rouges et Noirs » n’intervient qu’à la 53e minute, avec une frappe d’Abdoulaye Doucouré déviée en corner.

Mais en étant obligé d’attaquer, Rennes s’expose aussi aux contre-attaques adverses. Et il faut un arrêt réflexe de Costil sur une reprise à bout portant de Yatabaré (54e) pour  empêcher l’EAG de mener 3-0.

Rennes attendra encore son trophée

Le score n’évoluera plus. Résultat, Guingamp disputera la Ligue Europa la saison prochaine, tandis que le Stade rennais devra encore attendre avant de gagner son premier trophée majeur depuis 1971…

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.