Un ouvrier meurt électrocuté à Cuiabá

1 mn

Un ouvrier qui travaillait sur le chantier du stade de Cuiabá, un des quatre encore inachevés sur les douze du Mondial-2014, est décédé jeudi par électrocution, a-t-on appris auprès des autorités. Les travaux dans l'Arena Pantanal n'ont pas été interrompus, a-t-on précisé de même source. Il s'agit du huitième décès d'ouvrier dans la construction des stades du Mondial-2014. La mort d'un travailleur au stade de Sao Paulo le 29 mars avait temporairement suspendu les travaux dans cette enceinte qui doit accueillir le match d'ouverture du tournoi le 12 juin.