Cyclisme / Tour de France 2014

La passe de trois pour Marcel Kittel qui s'impose encore au sprint

Marcel Kittel (au centre) s'impose sur la ligne devant le Norvégien Alexander Kristoff et le Français Arnaud Démare.
Marcel Kittel (au centre) s'impose sur la ligne devant le Norvégien Alexander Kristoff et le Français Arnaud Démare. REUTERS/Jean-Paul Pelissier
Texte par : RFI Suivre | AFP
3 mn

C’est encore l’Allemand Marcel Kittel qui a remporté au sprint la quatrième étape du Tour entre Le Touquet et Lille, sa 3e victoire depuis le départ samedi dernier. L’étape a également été marquée par une belle échappée de Thomas Voeckler et par la chute de Christopher Froome, le maillot jaune 2013.

Publicité

L'Allemand Marcel Kittel (Giant-Shimano) a remporté son troisième succès en quatre jours dans le Tour de France, mardi à Lille, en devançant le Norvégien Alexander Kristoff et le champion de France Arnaud Démare. Le champion d'Italie Vincenzo Nibali (Astana) a gardé le maillot jaune à la veille de l'étape des pavés, alors que le Britannique Chris Froome est tombé en début de parcours et a été touché à un poignet.

Voeckler se montre

Kittel, qui a moins dominé que la veille, s'est imposé de moins d'une roue à Kristoff, le vainqueur de Milan - San Remo en mars. Démare, néophyte du Tour, a signé un beau retour dans les 100 derniers mètres. Il a terminé devant le Slovaque Peter Sagan et un autre jeune Français, Bryan Coquard. L'Allemand Andre Greipel s'est classé pour sa part sixième.

« Je suis très content mais je suis très fatigué », a déclaré Kittel. « C'était difficile de rester ensemble dans le dernier kilomètre. C'était compliqué dans le dernier virage. Je ne savais pas trop où étaient les autres. Cela a été très dur, c'était vraiment très serré. » L'Allemand de 26 ans a enlevé son septième succès dans le Tour (3e participation), son dixième depuis le début de la saison.

Dans cette étape de 163,5 kilomètres, le Français Thomas Voeckler a mené dès le départ une longue échappée, commencée avec l'Espagnol Luis Maté et poursuivie seul à 55 kilomètres de l'arrivée. L'ex-maillot jaune des Tours 2004 et 2011 a été repris à l'entrée des 20 derniers kilomètres.

Andy Schleck abandonne

Le Luxembourgeois Andy Schleck, vainqueur du Tour 2010, a jeté l'éponge avant le départ, suite à sa chute de la veille (genou droit). Quant au Néo-Zélandais Greg Henderson, « lanceur » habituel de l'Allemand Andre Greipel, il a abandonné après être tombé à une trentaine de kilomètres de l'arrivée. D'autres coureurs ont chuté mais ont pu poursuivre la course, notamment le dernier vainqueur de Paris-Roubaix, le Néerlandais Niki Terpstra, et le porteur du maillot vert, Peter Sagan, à l'approche de l'agglomération lilloise.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail