Accéder au contenu principal
Judo

Teddy Riner toujours en or

Teddy Riner obtient son septième titere de champion du monde de judo en Russie, le 30 août 2014.
Teddy Riner obtient son septième titere de champion du monde de judo en Russie, le 30 août 2014. AFP PHOTO / VASILY MAXIMOV
Texte par : RFI Suivre
4 mn

Le Français Teddy Riner a décroché son 6e titre de champion du monde dans la catégorie des +100 kg, samedi 30 août à Tcheliabinsk, sa septième médaille d'or avec le titre en toutes catégories en 2008. Il a battu en finale le Japonais Ryu Schichinohe.

Publicité

Champion olympique en titre, Teddy Riner a encore une fois prouvé que rien d’autre que la première place sur un podium ne l’intéressait. Riner, qui avait battu en demi-finale le Brésilien Rafael da Silva, a remporté son dernier combat de la journée face au Japonais Ryu Shichinohe. Le Français a été expéditif et a mis la manière sur ses deux premiers combats de la journée en infligeant ippon à l'Israélien Or Sasson puis au Tchèque Michal Horak en huitième de finales. « Pendant ma préparation c'était trois entraînements par jour. On se levait à 6h, les autres dormaient. Et quand j'en bavais, je sais pourquoi je l'ai fait maintenant. Il n'y a rien de facile dans la vie mais quand on se donne les moyens, ça donne de belles compétitions comme celle-ci », commente Teddy Riner.

Rio 2016 dans la tête

Invaincu depuis 2010, Riner n’avait participé qu’à une seule compétition cette saison en raison de blessures. Il met fin ainsi à des mois de frustration. « J’ai hâte d’en découdre. J’ai poussé la machine pour ça. Je ne vais rien lâcher », avait dit le colosse avant son entrée en lice pour la dernière journée des compétitions individuelles. A 25 ans, Teddy Riner a désormais les yeux braqués sur Rio 2016. Pour être le plus grand de tous, il devra après son titre olympique à Londres, gagner à nouveau au Brésil puis combattre jusqu'aux JO de 2020 pour coiffer trois fois les lauriers olympiques à Tokyo, le pays d'origine de son sport.

Cette finale en Russie est son 65e combat victorieux consécutif. Il n'a plus concédé de défaite depuis sa finale perdue en toutes catégories des Mondiaux face au Japonais Daiki Kamikawa en septembre 2010.

La France deuxième nation en individuel

Le Guadeloupéen détient désormais le record historique de titres mondiaux individuels chez les messieurs. Il rejoint au palmarès général la star japonaise et double champion olympique, Ryoko Tani, sacrée 7 fois en moins de 48 kg (6 titres consécutifs de 1993 à 2003, 1 titre en 2007). Et aussi la Chinoise Wen Tong, 7 fois médaillée d'or entre 2003 et 2011 (5 en +78 kg et 2 en toutes catégories). La force de Riner, c'est son kumikata (la saisie par les mains du kimono de l'adversaire), qu'il doit à son étonnante allonge de bras. Riner qui a soif d'apprendre, cherche constamment à accroître ses connaissances techniques.

Un peu plus tôt dans la journée, Emilie Andéol, championne d'Europe en titre, avait décroché sa première médaille mondiale (bronze). Andéol a battu au « golden score » (prolongation) l'Allemande Franziska Konitz en match pour la 3e place. La judokate de 26 ans a apporté la 7e médaille de la France (dont 2 en or) sur ces championnats. Andéol est la première française depuis 9 ans à monter sur le podium mondial des +78 kg, après Anne-Sophie Mondière, médaillée de bronze en 2005. Avec ses sept médailles, la France se classe au deuxième rang de ces mondiaux derrière le Japon.

Les champions du monde 2014 :

Dames
-48 kg Ami Kondo (JPN)

-52 kg Majlinda Kelmendi (KOS)

-57 kg Nae Udaka (JPN)

-63 kg Clarisse Agbegnenou (FRA)

-70 kg Yuri Alvear (COL)

-78 kg Mayra Aguiar (BRE)

+78 kg Idalys Ortiz (CUB)

Messieurs
-60 kg Boldbaatar Ganbat (MGL)

-66 kg Masashi Ebinuma (JPN)

-73 kg Riki Nakaya (JPN)

-81 kg Avtandili Tchrikishvili (GEO)

-90 kg Ilias Iliadis (GRE)

-100 kg Lukas Krpalek (CZE)

+100 kg Teddy Riner (FRA)
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.