Cyclisme

Les derniers tours de piste de Jens Voigt

Jens Voigt.
Jens Voigt. Chris Graythen/Getty Images/AFP

L'Allemand Jens Voigt se lance un dernier défi avant de tirer sa révérence après 17 ans de bons et loyaux services dans le cyclisme mondial. Jeudi, il s'attaque au record de l'heure sur le vélodrome de Granges en Suisse.

Publicité

Jens Voigt n’a plus ses jambes de 20 ans, mais peu importe. Depuis 2005, date de la performance de Sosenka à Moscou - 49,700 kilomètres -, très rares ont été les tentatives pour détrôner cet obscur coureur tchèque, qui avait amélioré le record du Britannique Chris Boardman avant de tomber pour dopage trois ans plus tard.

Dix-sept années de professionnalisme au compteur

Jens Voigt, 43 ans, qui compte dix-sept Tours de France à son actif et qui a porté le Maillot jaune à plusieurs reprises, a commencé sa carrière professionnelle en 1997, année où son compatriote Jan Ullrich remportait son unique Grande Boucle. Contrairement à Bradley Wiggins, qui va aussi s’attaquer prochainement au record de l’heure, Jens Voigt n’est pas issu de la piste. Mais ses « barouds d’honneur » qui ont fait sa réputation durant sa longue carrière lui permettent de tenir un effort solitaire aussi intense. Sa capacité à supporter la douleur devrait être un atout de taille.

En 2006, il avait été élu « super combatif » du Tour de France avec 689 kilomètres d’échappée sur les 3 657 kilomètres que comptait l’épreuve. « C’est le plus gros moteur que j’ai côtoyé dans toute ma carrière. Quand tout le monde a mal aux jambes, lui travaille avec sa tête. Il a un mental incroyable », nous avait confié Stuart O’Grady lors du Tour de France 2012. Selon Jens Voigt : « la douleur, ça dure un peu ; le succès, ça dure longtemps. »

Succéder entre autres au grand Eddy Merckx !

Au contraire de Sosenka, Voigt pourra utiliser un vélo disposant d'accessoires modernes, notamment des roues pleines ou un prolongateur de guidon, ce qui favorise l'aérodynamisme et donc permet de rouler à des vitesses plus élevées. « Le matériel utilisé en compétition doit pouvoir bénéficier des évolutions de la technologie lorsqu'on estime que cela est pertinent », estime le président de l'UCI, Brian Cookson. Il est donc possible que le record soit battu demain.

Plusieurs grands cyclistes se sont attaqués au record de l’heure, notamment Eddy Merckx. Le « Cannibale » avait parcouru en 1972 à Mexico la distance de 49,431km, mais avec un matériel beaucoup moins développé. Un record qui n'avait été battu que 28 ans plus tard par le Britannique Chris Boardman.

Pour sa tentative, Voigt a choisi le niveau de la mer et un vélodrome récent, inauguré l'an passé. Granges dispose d'une piste de 250 m (contre 333 m pour Moscou) annoncée comme étant très rapide.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail