Formule 1

Accident de Jules Bianchi: la FIA s'estime hors de cause

2 mn

Interrogée ce vendredi soir à Sotchi, en marge du Grand Prix de Russie, la Fédération internationale de l'automobile (FIA) a décliné toute responsabilité suite à la présence d'un tracteur aux abords de la piste, la semaine dernière au Japon, qui a provoqué le grave accident de Jules Bianchi. Charlie Whiting, le directeur de course, a estimé que « l'envoi du tracteur, décidé par la direction de course », ne justifiait pas que la voiture de sécurité sorte à nouveau, « car il y avait les drapeaux jaunes » et la Sauber de Sutil (sortie de la piste au tour précédent) « était loin de la piste » proprement dite, soit au-delà de la zone de dégagement. Quant à l'agitation du drapeau vert, aperçu sur les images de l'accident, Charlie Whiting se défend : « Le tracteur était en train d'enlever la Sauber de Sutil. Il n'y avait donc plus de danger à partir du lieu de l'accident. Comme les pilotes doivent attendre d'avoir passé ce drapeau vert pour se remettre en mode course (après avoir ralenti à cause des drapeaux jaunes), il était normal que le vert soit remis à cet endroit-là, à ce moment-là ».