Accéder au contenu principal
FOOTBALL

Adriano au Havre ? De Womé à Beckham, ces vieilles gloires en France

L'ex-buteur de l'AS Rome et international brésilien, Adriano, rejoindra-t-il la Ligue 2 et Le Havre ?
L'ex-buteur de l'AS Rome et international brésilien, Adriano, rejoindra-t-il la Ligue 2 et Le Havre ? Reuters
Texte par : Romain Schué
7 mn

Alors que Le Havre, club de Ligue 2, tente d’attirer l’ex-international brésilien Adriano, d’autres équipes françaises ont réussi par le passé à recruter d’anciennes gloires du football. De David Beckham au PSG, en passant par le Camerounais Pierre Womé et le Tchèque Jan Koller en National, de nombreuses stars ont foulé les pelouses hexagonales.

Publicité

Un ancien international brésilien, vainqueur de la Coupe des Confédérations 2005, de la Copa America 2004 et triple champion d’Italie (avec l’Inter Milan de 2007 à 2009) en Ligue 2, un rêve impossible et fou de l'actionnaire majoritaire du Havre, Christophe Maillol ? Et pourquoi pas… Alors que le nouvel homme fort du club normand espère attirer l’attaquant auriverde, libre de tout contrat, dans ses rangs pour une remise en forme dans un premier temps, afin d’être opérationnel à partir de janvier, il peut s’appuyer sur le passé récent des clubs français. Ces dernières années, de nombreuses gloires sur le déclin ont rejoint le championnat de France. Avec plus ou moins de réussite.

David Beckham (PSG, Ligue 1)

Une opération de communication et de marketing géniale. Après plusieurs tentatives infructueuses, les dirigeants du PSG réussissent leur coup le 31 janvier 2013, à la surprise générale, au dernier jour du mercato d’hiver. Jusqu’à la fin de la saison, l’ancienne icône de Manchester United et du Real Madrid balade son aura sur tous les terrains français, au grand bonheur d’un public et de sponsors enchantés. A 38 ans, David Beckham, après six saisons passées au Galaxy de Los Angeles, se montre sans surprise assez lent et emprunté sur la pelouse, guère présent dans l’impact physique, malgré une vision du jeu toujours inégalable. En dix rencontres de Ligue 1, dont deux titularisations, il ne marque aucun but, ne délivre que deux passes décisives et n’aura pas cadré la moindre frappe. Avant de prendre sa retraite avec un titre de champion de France.

Le Camerounais Pierre Womé sous les couleurs de Cologne fin 2008, avant de rejoindre Chambly et le National.
Le Camerounais Pierre Womé sous les couleurs de Cologne fin 2008, avant de rejoindre Chambly et le National. AFP

Pierre Womé (Chambly, National)

Un Camerounais aux 67 sélections avec les Lions Indomptables en National depuis septembre ? Et oui. A 35 ans, l’ex-défenseur international, vainqueur de la CAN à deux reprises (2000 et 2002) ainsi que des Jeux Olympiques de Sydney en 2000 a rejoint le petit club de Chambly, tout juste promu au troisième échelon français. L’ancien joueur de l’AS Rome (1998-1999), l’Inter Milan (2005-2006) et du Werder Brême (2006-2008) vit une nouvelle – et dernière ? – expérience plutôt inattendue.

Jan Koller (Cannes, National)

Une tour. Un buteur redouté et redoutable. Un géant. Avec ses 2 m 02, Jan Koller a longtemps régné dans les airs avec sa sélection de la République Tchèque. International à 90 reprises (55 buts), demi-finaliste de l’Euro 2004, l’attaquant qui a été révélé notamment au Borussia Dortmund signe début 2010, à 37 ans, à l’AS Cannes, en National. En dix-huit mois, Koller inscrit 20 buts en 44 rencontres de championnat.

Patrick Kluivert (Lille, Ligue 1)

Un flop retentissant, malgré quatre buts inscrits en treize matchs de Ligue 1. Une star, clairement, sur le déclin. Dans les dernières heures du mercato estival de la saison 2007-2008, Lille mise sur l’ancien joueur de Barcelone, qui sortait d’une saison terne au PSV Eindhoven pour renforcer son attaque. En surpoids, trop juste physiquement, l’ex-buteur fantastique formé à l’Ajax Amsterdam, vainqueur de la Ligue des Champions 1995 et demi-finaliste du Mondal 1998, n’est que l’ombre de lui-même durant son passage dans le Nord. Il met un terme à sa carrière dans la foulée.

Jose-Luis Chilavert (Strasbourg, Ligue 1 et Ligue 2)

A l’automne 2000, lorsque Jose-Louis Chilavert débarque à Strasbourg, c’est l’événement. Tout le monde garde en mémoire sa défense héroïque face à la France en huitièmes de finale du Mondial 1998. Ses nombreux buts, sur penalty et sur coup-franc, contribuent à sa légende et sa signature en Alsace est vécue comme exploit. Mais en quittant son club de cœur, Vélez Sarsfield, Chilavert laisse sa forme et son talent en Argentine. A 35 ans, il ne brille guère dans les buts du Racing, relégué en fin de saison. Mais, malgré de nombreux kilos superflus, il contribue en 2001 à la victoire de son club en Coupe de France (0-0, 5 t.a.b. à 4 face à Amiens) en stoppant une tentative adverse avant d’inscrire le dernier tir au but décisif. Après une saison en Ligue 2, il se fera licencier.

Christian Vieri (Monaco, Ligue 1)

Avec l'AS Monaco, Christian Vieri n'a pas eu le temps de flamber.
Avec l'AS Monaco, Christian Vieri n'a pas eu le temps de flamber. VALERY HACHE / AFP

Un petit tour et puis s’en va. Débarqué à l’AS Monaco en janvier 2006 après six mois compliqués à l’AC Milan, l’ex-star de l’Inter Milan, tente de relancer sa carrière, à 32 ans, et rêve d’intégrer à nouveau la sélection italienne en vue de la Coupe du monde 2006. Raté. Une condition physique qui laisse à désirer, quelques kilos en trop et Vieri peine à faire la différence lors de ses débuts. En sept rencontres, il inscrit tout de même trois buts avant de se blesser au genou. Et de quitter le championnat de France.

Oliver Bierhoff (Monaco, Ligue 1)

Champion d’Europe avec l’Allemagne en 1996, auteur d’un doublé décisif face à la République Tchèque en finale (succès 2-1), l’ex-cadre de la Mannschaft vit une fin de carrière difficile après de belles saisons en Italie, du côté de l’Udinese (1995-1998) et de l’AC Milan (1999-2001). Mais peu utilisé par le club lombard lors de sa dernière année, il tente l’aventure à l’AS Monaco. Sans grand succès (4 buts en 18 matchs).

Adrian Mutu (Ajaccio, Ligue 1)

Son passage à l’AC Ajaccio ne restera pas gravé dans l’histoire du club. L’ex-buteur de Chelsea, de la Juventus Turin et de la Fiorentina a rejoint la Corse durant l’été 2012. Joueur controversé, suspendu pour dopage en 2010, Adrian Mutu a réalisé une première saison encourageante en Ligue 1 (11 buts) avant de sombrer et de quitter la France pour le FC Petrolul Ploiesti en Roumanie.

Sylvain Wiltord (Metz, Ligue 2)

Toutes les arrivées ou les retours de ces vieilles gloires ne constituent pas systématiquement un flop. La preuve avec Sylvain Wiltord. Légende d’Arsenal, auteur d’un but décisif en finale de l’Euro 2000 avec l’équipe de France, Wiltord rejoint la Ligue 2 et le FC Metz en janvier 2010 après plusieurs mois d’inactivité. Dès son premier match, il inscrit un doublé avant de vivre une fin de saison plus compliquée. Il poursuivra sa carrière à Nantes, toujours en Ligue 2, avant de tirer, définitivement, sa révérence.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.